Régions Est Biskra
 

Projets touristiques à Biskra

Création d’un village dédié à la sablothérapie

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.12.17 | 12h00 Réagissez

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Hassen Marmouri, effectue, aujourd’hui, une visite de travail et d’inspection à Biskra, a-t-on appris de la cellule de communication de la wilaya de Biskra.

Accompagné des autorités locales, il se rendra dans plusieurs localités où les projets à caractère touristique foisonnent. A Biskra, la délégation ministérielle se rendra au nouveau complexe thermal «Sidi Yahia», au «Jardin des Ziban», superbe centre de loisirs et de distraction réalisé par Ali Serraoui. Il fera une halte à l’hôtel des Ziban, à l’hôtel Vescera, à Hammam Salihine et à la maison de l’artisanat de la Reine des Ziban et inspectera les chantiers de construction de structures touristiques initiées par Adlene Menani et d’autres par le Groupe Ziani.

À Sidi Okba, commune située à 18 km à l’est du chef-lieu de la wilaya, le ministre fera un crochet pour visiter le mausolée de Okba Ibn Nefaâ El Fahri et se rendra sur le chantier de construction d’un hôtel appartenant à Brahim Soltani dans cette même localité. Point d’orgue de cette visite, Hassen Marmouri et le wali de Biskra procéderont à la pose de la pierre inaugurale d’un village touristique dédié à la sablothérapie dans la commune d’El Hadjeb, à 12 km au sud-ouest de Biskra.

Ce projet, mené par le «Groupe Necib Tourisme Algéria» pour une enveloppe budgétaire de 4, 2 milliards de dinars, voit enfin le jour après 13 ans de combats, de procédures administratives et d’études lancés par le promoteur pour offrir aux curistes et aux touristes un véritable complexe aux normes internationales, lequel générera 320 postes d’emploi directs.

Baptisé «Complexe Necib Palace», ce village touristique occupera 11,9 ha sur la ZET d’El Hadjeb et il sera réalisé par la Société chinoise CRCEG en moins de 4 ans, selon la fiche technique. Il est doté d’un hôtel 3 étoiles de 230 lits, d’un centre commercial géré et fourni par le groupe Carrefour et d’autres prestataires commerciaux de renommée internationale, d’un centre de sablothérapie artificielle et naturelle, encadré par des médecins spécialisés, des paramédicaux et des techniciens formés en Allemagne, de bungalows, de villas, de piscines, de salles de soins et de remise en forme et d’une mosquée.

Djamel Necib, P-DG du Groupe énoncé est aux anges. «Je remercie infiniment tous les cadres du ministère du Tourisme et Ahmed Kerroum, wali de Biskra, lesquels ont cru à ce projet et nous ont aidé et soutenu afin de dépasser tous les obstacles et les embûches pour sa concrétisation, qui viendra renforcer le secteur touristique régional et national. Les Algériens, Anglais, Allemands et Français sont friands de sablothérapie et nous mettrons à leur disposition un village de haut standing proposant des prix attractifs et étudiés pour satisfaire tous nos clients», exulte-t-il.

En homme expérimenté et connaissant parfaitement le secteur du tourisme dans lequel sa famille évolue depuis toujours, il a déjà entamé les actions de promotion et de publicité nécessaire pour faire de ce village ultramoderne une destination internationale. Par le biais du Salon international du bien-être de Versailles, à Paris, auquel il participe chaque année, il n’a cessé de vanter les bienfaits de la sablothérapie et des avantages de l’Algérie et de la wilaya de Biskra en termes de climat, d’accueil, de services et de capacités touristiques.           

Hafedh Moussaoui
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie