Régions Est Biskra
 

Biskra en bref :

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 25.09.17 | 12h00 Réagissez


Un meurtrier présumé en fuite

Deux jeunes, âgés de 19 et 22 ans, impliqués dans le meurtre d’un autre jeune de 20 ans à Leghrous, dont les faits ont été relatés dans notre édition de samedi, ont été arrêtés vendredi par les gendarmes de cette commune à l’issue d’une enquête diligentée suite au décès de ce jeune, poignardé au niveau des reins lors d’une rixe. Ce dernier avait rendu l’âme durant son transport vers un hôpital par des badauds qui avaient assisté à cette scène de violence, dont les causes n’ont pas été révélées, indique un communiqué de la brigade de la gendarmerie de Biskra. Son forfait accompli, le présumé principal coupable de cet homicide volontaire avait pris la poudre d’escampette vers une destination inconnue, rappelle-t-on.
Par ailleurs, les gendarmes de la commune de Besbès, située à 160 km au sud-ouest de Biskra, ont interpellé, samedi, un jeune homme de 26 ans pour avoir déchiré et jeté un exemplaire du Coran et des livres d’explication et de traduction des paroles saintes du Prophète de l’islam dans les toilettes de la mosquée Aboubakr Essedik de cette agglomération. Accusé de profanation du livre saint, le mis en cause aurait reconnu les faits qui lui sont reprochés. Victime de graves céphalées et poursuivant des soins pour des troubles nerveux, sans toutefois détenir une carte officielle de déficient mental, il sera présenté devant le procureur de la République près le tribunal d’Ouled Djellal, est-il précisé dans ce même document.   


Saisie de psychotropes  et de sirop neuroactif

Agissant sur des informations selon lesquelles un quinquagénaire s’adonnerait à la vente de produits psychotropes au niveau d’un parking du centre-ville de Biskra, les agents de la 5e sûreté urbaine ont organisé, hier, une opération à l’issue de laquelle ils ont arrêté, en flagrant délit, le suspect et découvert en fouillant minutieusement les lieux, 663 comprimés de plusieurs types de substances psychotropes, indique un communiqué de la direction de la sûreté de la wilaya de Biskra. Chez le complice du prévenu, âgé lui aussi de 50 ans, les enquêteurs, munis d’une autorisation de perquisition délivrée par le procureur de la République, ont retrouvé des fioles d’un puissant sirop neuroactif, dont le commerce est strictement réglementé, est-il précisé. Accusés de trafic de produits stupéfiants en zone urbaine à forte densité d’habitants, les deux individus ont été présentés devant la justice et écroués en attendant leur procès, note-t-on.  

Hafedh Moussaoui
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie