Régions Est Biskra
 

Biskra : De l’eau dans le carburant

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 07.08.17 | 12h00 Réagissez

Plusieurs automobilistes de Biskra signalent la présence d’eau dans le carburant et notamment dans l’essence sans plomb actuellement distribué par Naftal à travers ses stations-service.

«C’est un fait avéré. Il y a même quelques fois de l’eau dans le gas- oil. J’en ai été victime il y a quelques jours», précise un médecin. «En voyage pour rallier la côte, j’ai dû m’arrêter à El Kantara, parce que ma voiture s’est mise à toussoter et à caler. Le mécanicien a constaté que les chambres de combustion étaient pleines d’eau», ajoute un enseignant retraité, tandis qu’un autre automobiliste raconte avoir vécu un véritable calvaire  après avoir fait le plein d’essence sans plomb dans une station privée de la ville de Biskra.

«Plusieurs mécaniciens consultés ont mis 3 jours pour détecter le problème. Ils ont procédé au contrôle et au changement de plusieurs pièces avant de purger le moteur et de découvrir que le réservoir était rempli d’eau. J’en ai eu pour presque 20 000 DA non remboursables par les assurances», souligne-t-il.

Cette anomalie générant des désagréments et des ennuis certains pour les clients de Naftal du fait des dysfonctionnements induits sur les moteurs ne serait pas aussi rare que cela, selon un mécanicien interrogé. «La présence d’eau dans le carburant est devenu une cause de panne que nous intégrons automatiquement dans l’éventail des dysfonctionnements possibles lors de notre intervention. Mettre dans l’eau dans le réservoir est encore plus grave que de se tromper de type de carburant», estime-t-il.

Passage de la caravane «Saïf El Djazaïr»

Initiée par le ministère de l’Intérieur, en coordination avec celui de la Culture, la caravane culturelle «Saïf El Djazaïr» (Eté d’Algérie) fait une halte à Biskra du 6 au 8 août pour égayer les soirées dans les daïras de Zeribet El Oued, Tolga et Ourlel, annonce la direction de la culture de Biskra.

Des clowns, prestidigitateurs, humoristes et un groupe de musique populaire et traditionnel dirigé par le chef d’orchestre Karim Belaïd composant cette caravane avec les artistes Cherchali, Amamara, Assila et Naïli, se produiront pour le plus grand plaisir des habitants de ces daïras, où les activités culturelles et de distraction sont rares en période estivale. «Cette caravane culturelle sponsorisée par l’ONCI permettra de faire sortir de leur torpeur ces zones éloignées du chef-lieu de la wilaya de Biskra et de donner l’occasion aux jeunes artistes de se produire devant un public et ainsi d’affiner leurs jeux de scène.

Nous invitons le public à se déplacer en masse afin de participer à ces soirées gratuites placées sous l’égide du wali de Biskra», a indiqué Mohammed Zemmouri, directeur de la Maison de la culture de Biskra s’occupant de la réception et de l’accueil de cette délégation de 20 membres. A noter que la caravane «Saïf El Djazaïr» sillonne l’intérieur du pays en période estivale pour animer des soirées avec un programme spécial enfants présenté par des artistes spécialisés.         

Hafedh Moussaoui
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...