Régions Est Biskra
 

256 jeunes incarcérés passent le BEM

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.06.17 | 12h00 Réagissez


Hier, 13788 candidats au BEM ont entamé les épreuves de cet examen dont l’obtention leur ouvre les portes de l’enseignement secondaire. Parmi les 292 candidats libres, 256 sont des jeunes purgeant une peine de prison ou assignés à résidence au centre de rééducation des mineurs de Biskra. Poursuivis pour des délits allant de l’agression physique au vol et cambriolage, en passant par la consommation et la revente de cannabis ou de psychotropes, ces jeunes postulants au BEM dont le nombre est plus important cette année en comparaison aux précédentes, bénéficient au sein des établissements de pénitence d’un programme de réinsertion scolaire et social, initié par le ministère de la Justice, incluant des activités d’apprentissage en atelier et des cours portant sur le même programme que celui prodigué aux collégiens scolarisés afin qu’ils puissent participer aux examens nationaux, est-il souligné. «Nous avons 55 centres d’examen répartis à travers les 33 communes de la wilaya. Toutes les salles sont climatisées et disposent du matériel et des conditions de travail adéquats. 2 316 encadreurs sont réquisitionnés pour accueillir durant ces 3 jours les candidats scolarisés ou libres bénéficiant des mêmes conditions. J’exhorte les candidats à se présenter à leur centre au moins une demi-heure avant le début des épreuves. La correction des épreuves se fera au lycée Mekki Meni et les résultats seront annoncés au moment opportun», a expliqué Hadi Aïssaoui, chef du service des concours et examens à la direction de l’éducation de Biskra. .    

Hafedh Moussaoui
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...