Régions Est Batna
 

Le dg de l’AADL à Batna

Une visite pour rassurer les inscrits

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 25.09.17 | 12h00 Réagissez

En visite hier à Batna, le DG de l’AADL, Mohamed-Tarek Belaribi, a voulu rassurer tous les souscripteurs de la wilaya, en affirmant qu’ils auront tous leur logement. «La politique d’austérité ne touchera pas la réalisation des projets AADL.

Des solutions ont été trouvées et nous construisons au même rythme. Toutes les entreprises qui collaborent avec nous sont régulièrement payées jusqu’au dernier dinar et nous disposons d’assez de liquidités  pour couvrir cette année et celle d’après», a-t-il déclaré. Il affirmera aussi que sa visite à Batna fait suite aux instructions du ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme pour lancer tous les programmes au niveau national. Pour Batna, il s’agira d’un total de 2 700 logements : 1 000 logements pour la commune de Batna, 1 200 pour Aïn Touta et 500 pour Barika. Il rappellera également que dans la wilaya de Batna, 6 700 logements sont en cours de réalisation, dont 3 500 sont prêts à la livraison pour les souscripteurs de l’AADL 1, pour ainsi clôturer ce dossier.

Avant la fin de l’année en cours, 2 400 autres logements seront livrés. Ceci dit, avec toutes ces déclarations, M. Belaribi n’a pas répondu aux véritables inquiétudes des souscripteurs de Batna. En effet, il y a une vingtaine de jours, des dizaines parmi eux ont tenu un sit-in devant le siège de la wilaya, avec pas moins de 11 revendications. Ils ont dénoncé l’opacité dont fait preuve l’agence locale de l’AADL, qui, selon eux, est imperméable à toute information et qui invoque la centralisation des décisions systématiquement.
Dans une autre revendication,  512 bénéficiaires affirment avoir payé les 4 tranches de l’année passée sans disposer de leur appartement. Ou encore ceux qui demandent des éclaircissements concernant le non-lancement des projets dans plusieurs communes, comme Merouana, Aïn Djasser et Seriana. La visite, pour le moins discrète, du DG de l’AADL, semble être une réponse au récent sit-in des souscripteurs de Batna. Il semble aussi que ses réponses ne concernent en rien leurs problèmes concrets et réels. La situation reste la même.    
 

Sami Methni
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie