Régions Est Batna
 

APW de Batna

Une session marquée par la censure

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 19.10.17 | 12h00 Réagissez

Censurer un élu de l’Assemblée populaire de wilaya (APW) à Batna devient, semble-t-il, une habitude pour Khmissi Sahraoui, actuel président de l’APW et candidat à sa propre succession.

En effet, lors de la dernière session, tenue lundi passé, le président a retiré la parole à Yacine Boubchiche, élu et enseignant universitaire, parce qu’il a demandé à afficher le contenu d’un CD pour illustrer son intervention. Un CD qui dresse un bilan succinct de l’APW. La raison est que ce dernier a dénoncé le gel de plusieurs projets-clés pour la wilaya de Batna pour cause d’austérité.

Quant au contenu du CD, dont nous disposons d’une copie, c’est une série de photos qui évoquent l’état de plusieurs projets «oubliés», tels que le Centre national des études historiques ou l’Institut national supérieur des techniques de précision et autres assiettes foncières dont personne ne rappelle l’existence. La raison invoquée par le président de l’Assemblée est que cela n’a pas été programmé ! En réaction à ce refus, Yacine Boubechiche a quitté la salle en signe de protestation, et comme à leur habitude, les autres élus sont restés de marbre, en dehors de Mekki Chtara, élu indépendant.

Ce dernier s’est insurgé contre cette pratique en justifiant : «Si le contenu de ce CD n’est pas intéressant, il ne causera aucun mal !» L’homme au perchoir, en réponse à Mekki Chetara, dira sèchement : «Vous savez comment ça marche depuis 5 ans. Aucun contenu de CD ne doit s’afficher sans  que je l’examine dans mon bureau auparavant. Qu’on ne vienne pas me surprendre avec un CD lors d’une session ouverte, en présence des autorités publiques.» Une décision qui va à l’encontre du système démocratique et qui nie la liberté d’expression des élus du peuple. Par ailleurs, un élu FLN a demandé à toute l’assemblée de se lever pour rendre hommage au président de la République. Ils se sont tous exécutés par un standing ovation. Etait-ce au programme ? Pour rappel, le même P/APW avait eu un comportement similaire à l’égard de M. Boubchiche, lors de la précédente session. Pour la dernière session, l’actuelle assemblée a approuvé le budget préliminaire 2017/2018.                                                
 

Sami Methni
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...