Régions Est Batna
 

Logements sociaux et AADL à Batna

Les citoyens protestent et exigent des réponses

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 06.09.17 | 12h00 Réagissez

 
	Les contestataires devant le siège de la daïra
Les contestataires devant le siège de la daïra

Des centaines de citoyens se sont réunis, hier matin, devant le siège de la daïra de Batna pour revendiquer l’affichage des listes de bénéficiaires de logements sociaux.

Devant un tel nombre de personnes, le chef de daïra, Belhidjazi El Ghali Abdelkader, installé dans son poste depuis une dizaine de jours, est sorti dialoguer avec la foule impatiente.

Dans ses déclarations, il s’est engagé à envoyer la liste établie à la wilaya l’après-midi même, pour qu’elle soit validée par le fichier national. «Je promets d’afficher la liste officielle des bénéficiaires avec photos la semaine suivant son retour du fichier national. Le délai était de deux mois, mais après avoir parlé aux citoyens, ce n’est plus le cas», a-t-il affirmé.

«Aujourd’hui, il n’est plus question de mentir aux citoyens. Ils sont fatigués et veulent de la transparence. Ils ont peut-être vu et vécu des choses qui légitiment leur colère mais que je ne juge pas. Je demande aux citoyens de me faire confiance et de me laisser travailler», a-t-il ajouté. En outre, cet engagement correspond aux directives du wali de distribuer tous les logements prêts et d’afficher les listes de bénéficiaires avant la fin du mois de septembre. «Si on veut que le citoyen participe aux prochaines élections locales, ça sera avec la distribution du logement», avait-il dit.

Au même moment, une centaine de souscripteurs aux logements AADL1 et 2  étaient devant le siège de la wilaya pour dénoncer «l’opacité qui entoure les dossiers AADL et l’irresponsabilité de l’agence de l’AADL de Batna qui ne répond plus aux demandes d’informations des souscripteurs» et demander l’intervention personnelle du wali. En ce sens, une plainte contre l’agence AADL et une liste de 11 revendications ont été déposées.

A l’heure où nous mettons sous presse, des représentants des souscripteurs sont reçus par l’inspecteur général de la wilaya. Toufik Rouabeh, président du bureau de Batna de l’organisation nationale de la société civile pour la promotion de la citoyenneté, présent sur les lieux, nous a affirmé : «Nous souhaitons l’ouverture des canaux de communication avec les responsables. A chaque fois, ils nous donnent une version différente. Il n’est plus question d’accepter cela». Un  avis partagé par beaucoup.          
 

Sami Methni
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...