Régions Est Batna
 

Logement à Batna

Le wali veut un vote massif en contrepartie des logements

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 22.07.17 | 12h00 Réagissez

 
	Le nouveau wali de Batna
Le nouveau wali de Batna

Le nouveau wali de Batna, Abdelkhalek Sayouda, n’a pas pu résister face à la passivité des chefs de daïra, jeudi passé, lors de sa première réunion officielle, avant de s’emporter et d’affirmer clairement : «Si on veut que le citoyen participe aux prochaines élections locales, ça sera avec la distribution du logement.

C’est depuis le début que j’essaie de vous faire comprendre ce message, mais vous ne m’avez pas compris.» Et de poursuivre qu’«il faut terminer tout ce travail et afficher les listes des bénéficiaires avant les prochaines élections locales. Vous travaillerez nuit et jour pour cela. Les nouvelles directives du gouvernement c’est de loger les gens». Pragmatisme et gestion par la carotte, le ton est donné. Faire du droit social une motivation pour la participation à des élections peu crédibles que la population rejette depuis des dizaines d’années, avec à chaque fois un taux de participation très faible.

Ainsi, le wali, avec un ton très ferme, a fixé les délais aux chefs de daïra, selon leur taux d’avancement, pour afficher les listes des bénéficiaires de logements sociaux, mais tous ont le 15 septembre comme date butoir. Ce sont donc environ 5500 logements sociaux dans toute la wilaya dont les propriétaires seront connus. «Vous distribuerez les logements aux bénéficiaires qui ne subiront aucun recours. Pourquoi bloquer tout le monde à cause de quelques cas», a-t-il ordonné.

En outre, le wali s’est aussi étonné qu’il y ait des logements prêts depuis environ 3 ans et qui ne sont pas attribués. S’il y a un soupçon naturel à avoir face à ce dernier fait, c’est que les listes ne seraient pas nettes. Accélérer de la sorte la procédure ne serait-il pas une autre porte ouverte aux malversations ? La liste de la commune de Batna en est un parfait exemple. En effet, en réponse aux questions du wali, Abdelkrim Marok, P/APC de Batna, a clairement refusé de signer la liste des bénéficiaires de logements établie sans sa présence. Pire encore, sans qu’il ne soit convié à aucune des réunions de la commission du logement, présidée par le chef de daïra. «Vous n’avez qu’un avis à donner sur la liste», lui dira le wali. Y aura-t-il une crise entre le wali et les élus ? Dossier à suivre !
 

Sami Methni
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...