Régions Est Annaba
 

Convoité par la maffia du foncier

Le wali de Annaba sauve le Club hippique

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.07.17 | 12h00 Réagissez

Lancé par les dirigeants du Club hippique de Annaba, l’appel de détresse pour sauver ce lieu d’une prédation certaine a trouvé une oreille attentive en la personne de Toufik Mezhoud, wali de Annaba par intérim.

En effet, une fois saisi de la situation difficile de cette infrastructure, dont le foncier semble titiller les appétits de la maffia locale, le chef de l’exécutif a immédiatement pris attache avec El Hadi Ould Ali, le ministre de la Jeunesse et des Sports, pour lui faire part du problème, avons-nous appris des concernés.

Favorable a été la réponse du ministre qui, selon les services de la wilaya, a promis de transformer prochainement le statut du Club hippique en EPIC, avec un budget annuel pour sa gestion. Louable, l’action du wali l’est à plus d’un titre, puisqu’elle vient à point nommé sauver un club hippique qui se meurt, et dont les infrastructures s’effondrent l’une après l’autre. Telle un vautour, la maffia locale du foncier le guettait pour accaparer son terrain, un dizaine d’hectares à haute valeur foncière.

Qualifiée de réussie, cette mission sauvera l’association Nadi chaâbi foursane Annaba (NCFA), mais aussi les nombreux chevaux barbe qui vivotent actuellement au gré de la disponibilité des moyens nécessaires pour s’approvisionner en son, orge et autres bottes de foin. L’ancien chef de l’exécutif, promu récemment ministre de l’Habitat, avait promis aux habitants de Annaba de transférer la propriété du Club hippique à la commune du chef-lieu pour avoir son budget et entretenir ses infrastructures, sans pour autant honorer son engagement.

Heureusement que Toufik Mezhoud, wali de Annaba par intérim est là. Conscient de cette lourde responsabilité, il l’a réussie, au grand bonheur des habitants et de Nadi chaâbi foursane Annaba (NCFA) de défendre et convaincre là où son prédécesseur a échoué. Pour cela, les adhérents du NCFA et les habitués du lieu ont tenu à exprimer leur gratitude en remerciant chaleureusement la wilaya de Annaba d’avoir sauvé un des repères de la wilaya de Annaba et ses chevaux.           
 

Mohamed Fawzi Gaïdi
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie