Régions Est Actu Est
 

Aïn Djerbouâa (Babar)

Une localité en manque de projets de développement

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.10.17 | 12h00 Réagissez

 
	Des élèves qui réclament au wali le transport scolaire
Des élèves qui réclament au wali le transport...


Poursuivant ses visites d’inspection sur le terrain à travers les 21 communes de Khenchela, pour s’enquérir des préoccupations quotidiennes des citoyens, le wali, Kamel Nouicer, s’est déplacé jeudi au village de Aïn Djerbouâa, commune de Babar, à 16 km au sud de Khenchela, où une dizaine d’écoliers se sont relayés pour occuper la route, afin d’attirer l’attention du wali.

Les habitants de cette localité réclament depuis des années des projets de développement local pour changer leur dure réalité. En effet, l’eau potable se fait rare dans ce village, qui compte environ 5000 âmes. Tous les appels de détresse lancés aux autorités publiques sur cette pénurie sont restés sans réponse. Une situation qui les a obligés à manifester leur ras-le-bol et à sortir de temps en temps dans la rue en brandissant des bidons d’eau vides. Ils demandent, entre autres, des projets concernant l’aménagement urbain, le réseau d’assainissement, le transport scolaire pour les collégiens et les lycéens, qui doivent parcourir plusieurs kilomètres pour rejoindre leur établissement au chef-lieu de la commune. Lors de sa visite, le wali a donné le coup d’envoi pour la construction  d’une polyclinique, l’une des plus pressantes doléances des villageois. Comme il a également promis de trouver des solutions urgentes pour relever les défis du développement dans cette localité pauvre.
 

Mohamed Taïbi
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie