Régions Est Actu Est
 

Cadre de vie à Souk Ahras

Une campagne de volontariat dans les quartiers du chef-lieu

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 30.07.17 | 12h00 Réagissez


L’insalubrité qui persiste dans certains points noirs du chef-lieu de la wilaya est déjà à l’ordre du jour des premières rencontres wali-membres de l’exécutif. Lors d’une réunion de travail avec le conseil de wilaya, tenue jeudi au siège de la wilaya de Souk-Ahras, le wali a annoncé le lancement d’une grande opération de volontariat à travers les cités et artères principales de la ville.

«L’hygiène et la protection de l’environnement sont l’affaire de tous et les citoyens qui ont des droits certains sur cette cité n’auront pas à subir autant de phénomènes liés à l’insalubrité et à la dégradation du cadre de vie dans les quartiers où ils vivent», a déclaré le wali de Souk-Ahras. Un état réel des moyens humains et matériels dont dispose la commune de Souk-Ahras doit être présenté dans les meilleurs délais, selon une instruction émanant du même responsable.

Les entreprises publiques et privées, les services de la commune, les associations de quartier, les différentes directions et les autres partenaires économiques sont concernés par cette campagne qui connaitra le coup d’envoi, aujourd’hui, à partir du parc communal de Souk-Ahras pour atteindre dans une première phase les agglomérations et artères environnantes.

La société civile à l’épreuve

Encore une fois, les associations à caractères écologique, environnemental et autres seront à l’épreuve de la mobilisation pour cette campagne de volontariat à l’instar de celle menée avec succès par l’ex-wali de Souk-Ahras. Ce dernier eut la chance de ratisser large dans le milieu associatif pour ensuite confirmer au grand dam des 1000 associations recensées par les services de la DRAG que les entités effectives se comptaient sur les doigts d’un manchot. Idem pour les comités de quartier frappés dans leur majorité d’immobilisme et d’un vide statutaire.
Lesdits services de la wilaya comptent en plus des dizaines de coquilles vides porteuses d’intitulés associatifs sans portée ni programme d’action. En amont, une action fort louable à perpétuer. En aval : un test révélateur pour le mouvement associatif, la société civile et l’APC.
 

Abderrahmane Djafri
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie