Régions Est Actu Est
 

Installation du P/APW d’El Tarf

Tout en douceur

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 03.12.17 | 12h00 Réagissez


Il n’y aura pas eu le tsunami annoncé par les militants du RND avec la soustraction d’un siège à ce parti par la commission électorale. En effet, les dépouillements avaient mis à égalité les deux locomotives électorales du pouvoir, 14 sièges pour chacun des deux partis. «Le plus fort» a rendu le siège au FNA, qui se retrouve avec 4 sièges, autant que le PT de Louisa Hanoune et le FM de Abdelaziz Belaïd. Le tiercé gagnant à El Tarf est donc 14 FLN, 13 RND, 4 PT, 4 FNA et 4 FM.

Avant même la cérémonie d’installation du nouveau président de l’APW, Boukhara Lakhdar, FLN bien entendu, entrepreneur et agriculteur de sont état, président de la Chambre de l’agriculture, les jeux étaient faits. Les tractations entre les deux frères ennemis ont abouti en douceur à une entente, comme c’est toujours le cas. Le président FLN, le 1er vice-président FLN, le 2e vice-président FLN, 5 commissions dont celle des finances au FLN et les 4 autres au RND.

Rien, pas même une miette, pour les autres formations qui ont contribué à vouloir donner de la crédibilité à une consultation qui a officiellement obtenu le score de 56%, renouant ainsi avec le haut du tableau des wilayas participatives. Mais en dehors de ces joutes, qui n’ont suscité de l’intérêt que dans les cercles des affairistes à l’affût d’une opportunité pour changer de statut social par un rapprochement des tenants du pouvoir, la population, comme à son habitude, n’a accordé aucune attention aux résultats. Ce qui importe pour elle, c’est le nom du nouveau maire, son origine, son niveau d’instruction, son intégrité.Sinon, pour de nombreux observateurs, ces nouvelles assemblées sont semblables à toutes celles qui les ont précédées. Elles seront subordonnées à l’administration et au wali qui en fait est le véritable chef et le seul décideur. Ces assemblées n’existent que pour un semblant de débat et approuver sans faillir aux décisions de l’exécutif local qui, lui, comme son nom l’indique, exécute.

Slim Sadki
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...