Régions Est Actu Est
 

Session de l’APW de Souk Ahras

Sur un air de pré-campagne électorale

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 21.10.17 | 12h00 Réagissez

Les recommandations des sessions antérieures de l’APW ont été longuement commentées, jeudi, par des élus dont certains ont déploré des retards dans leur  application, alors que d’autres ont carrément fustigé certains chapitres de la gestion des affaires locales, qu’ils croient non encore accomplis.

Le raccordement au gaz et à l’électricité, l’aménagement et l’hygiène des cités, la prise en charge médicale de certaines maladies lourdes, le logement de fonction pour certaines catégories de cadres, notamment les médecins spécialistes, la lutte contre la prolifération des bidonvilles et plusieurs autres préoccupations ont été soulevées par les intervenants. Ces derniers ont dû essuyer des flèches décochées en guise d’autocritique pour l’Assemblée par le docteur Azzedine Aouaidjia.

Ce dernier a lancé à leur encontre, ceci : «J’ai comme l’impression que nous sommes en pleine campagne électorale où tout le monde s’évertue à exhiber ses qualités de défenseur des intérêts de la population locale ; où étaient toutes ces préoccupations et cette volonté de mieux servir auparavant ?» Les propositions de Djamel Zenati et Derardjia, deux autres membres de l’APW, ont concerné les atermoiements constatés dans certains projets d’utilité publique et l’absence de suivi.

La répartition du budget de la wilaya a fait l’objet d’une série d’explications de la part du premier responsable de l’exécutif. Il y a tenu compte des priorités de la wilaya et de ses aspirations, tous domaines inclus. Il citera en exemple l’importance accordée à la généralisation du chauffage central dans les écoles. Il ajoutera, dans un autre contexte, que les autorités locales ne ménageront aucun effort pour faire de cette wilaya un lieu d’investissements sûrs. «Le manque d’initiatives et les réticences constatées dans le domaine ne sont pas une fatalité et nous trouverons –j’en suis sûr – un moyen d’insuffler un sang neuf dans tous les créneaux générateurs de richesses et ils sont nombreux dans notre wilaya», a-t-il déclaré. Il dira, en réponse à des critiques acerbes lancées à l’adresse d’un ex-membre de l’exécutif:

«Nous travaillerons dans la cohésion et l’entente pour mieux cerner les besoins et les aspirations de la population de Souk Ahras et œuvrer ensemble pour l’essor de cette wilaya, mais je ne peux permettre que des atteintes soient faites à des cadres de l’État sous aucun prétexte, car je considère que les élus de cette assemblée que je respecte n’ont pas les prérogatives du jugement ou de la sanction.» Une annonce toute faite à la prochaine assemblée.

Abderrahmane Djafri
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...