Régions Est Actu Est
 

Souk Ahras : protestation à Rail Electr

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 25.08.17 | 12h00 Réagissez

Les travailleurs de Rail Electr, filiale de la SNTF, ont observé, hier, quatre heures d’arrêt de travail en signe de protestation contre leur situation socioprofessionnelle, qu’ils qualifient de «chaotique» dans une doléance écrite adressée aux responsables à plusieurs niveaux. Dans leur plateforme de revendications, les protestataires font état de huit griefs, dont la non-application de la convention collective, qui devait entrer en vigueur en janvier dernier, la marginalisation des cadres et des irrégularités dans les paiements des salaires et de certaines primes. Estimant que les rapports professionnels avec leurs responsables hiérarchiques n’augurent pas de meilleurs jours, les employés de Rail Electr demandent le transfert de leur filiale vers l’entreprise mère, en l’occurrence la SNTF. Les grévistes, qui ont repris le travail dans l’après-midi, affirment ne reconnaître aucune représentation syndicale et déclarent ce mouvement sans tutelle. Ils ont, toutefois, fait preuve d’organisation et de maturité pour avoir pris la décision de laisser le temps aux responsables de se pencher sur le cas, avant de reprendre la protestation. Nous avons vainement tenté de prendre attache avec les responsables de la filiale.

Abderrahmane Djafri
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...