Régions Est Actu Est
 

Biskra

Rixe mortelle à Leghrous

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 23.09.17 | 12h00 Réagissez


La commune de Leghrous, située à 45 km au sud-ouest de Biskra, a été jeudi vers 19h30 le théâtre d’un crime perpétré par un jeune homme d’une vingtaine d’années sur un autre du même âge, lequel a reçu un coup de couteau mortel à la poitrine, a-t-on appris de sources fiables. Suite à une altercation verbale, qui s’est transformée en rixe devant plusieurs témoins, qui ne sont pas intervenus pour séparer les deux protagonistes, l’un des jeunes impliqués dans cette bagarre survenue au centre-ville devant une salle de jeux et dont les causes sont encore indéterminées, a sorti une arme blanche de sa poche pour poignarder son vis-à-vis et a pris la fuite. Des badauds ont alors transporté la victime ensanglantée vers l’hôpital, mais le jeune, grièvement blessé, a rendu l’âme en cours de route, précise-t-on. Les agents de la Protection civile ont déposé le corps sans vie à la morgue de l’hôpital de Tolga, tandis que les gendarmes territorialement compétents ont ouvert une enquête, afin de retrouver l’auteur de cet homicide et déterminer les causes et les circonstances exactes de ce drame.
 
......et saisie de 75 quintaux de feuilles de tabac


Après l’interception à un barrage de contrôle d’un camion de marque Saviem, avec à son bord deux passagers de 23 et 31 ans, chargé de 211 sacs de feuilles de tabac d’un poids total de 60 quintaux, transportés sans registre du commerce ni facture, les agents de la sûreté de la daïra de Zeribet El Oued, située à 80 km à l’est de Biskra, ont ouvert une enquête approfondie pour déterminer la destination de cette matière, dont l’État détient le monopole concernant la transformation et le commerce, indique un communiqué de la sûreté de Biskra. En vertu d’une extension de leur compétence territoriale, avalisée par le procureur de la République, les enquêteurs ont perquisitionné, jeudi dernier, le domicile d’un habitant de Oued Souf, où 52 sacs de tabac, soit 15 quintaux, ont été découverts. Deux autres personnes impliquées dans cette affaire de trafic de feuilles de tabac, qui seraient destinées à la contrefaçon de tabac à chiquer (Chemma), ont été arrêtées. Faisant l’objet d’un avis de recherche, un 5e complice est en fuite, précise-t-on. Accusés de transport et de commerce d’un produit réglementé, de contrefaçon de produits sensibles de grande consommation, d’obstruction à une enquête officielle et de dissimulation de faits ainsi que de délit d’aide et de soutien à une personne recherchée, les quatre mis en cause seront présentées à la justice, est-il indiqué.                                    
 

Hafedh Moussaoui
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...