Régions Est Actu Est
 

Oum El Bouaghi

Plus de 4000 logements en chantier

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.06.18 | 12h00 Réagissez

En plus des logements AADL dont ont bénéficié les grands centres urbains, comme le chef-lieu de wilaya avec un quota de 500 unités, Aïn M’lila (500 logements) et Aïn Beïda 550 logements, la wilaya a bénéficié d’autres formules de logement, comme le logement social locatif (LSL) et le logement participatif aidé (LPA).

Mais c’est le logement social qui sort du lot, avec des quotas conséquents, attendu que de nombreux pères de famille ne sont pas en mesure de se payer un logement relevant des autres formules, comme celui relatif au logement promotionnel.
Ceci étant, le chef de l’exécutif s’est rendu dernièrement au chevet de certains chantiers de logements lancés depuis des années et non encore livrés, tels ceux de la localité de Aïn Kercha, avec un quota de 280 logements.

Il importe de signaler que de nouveaux programmes viennent d’être lancés et comptent plusieurs centaines d’unités, tant à Oum El Bouaghi, qu’à Aïn Beïda ou Aïn M’lila. Il n’en demeure pas moins que le nombre de demandeurs ne cesse d’enfler et de grossir d’année en année, obligeant les pouvoirs publics à revoir toujours les programmes. Le cas de la ville de Aïn Beïda est atypique, car c’est une ville qui a connu un flux considérable de gens lors de la décennie noire.
D’autres y viennent aussi pour y chercher du travail, soit activer dans un créneau commercial, comme la vente des fruits et légumes, une activité lucrative qui ne requiert guère de gros moyens.
 

Baâziz Lazhar
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie