Régions Est Actu Est
 

Postes frontaliers de Haddada et Ouled Moumen (Souk Ahras)

Plus de 110 000 ressortissants algériens ont visité la Tunisie

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 08.10.17 | 12h00 Réagissez

Le mouvement des personnes vers la Tunisie, notamment durant la période estivale, s’explique par l’absence d’une stratégie palpable pour la relance du tourisme interne et les prix excessivement élevés des autres destinations.

Le gérant d’une agence touristique privée prévoit une augmentation de ce flux pour les prochaines années. «Avec la stratégie adoptée par nos voisins en matière de structures d’accueil et de prix modérés s’agissant de l’hébergement des touristes, les prochaines saisons estivales connaîtront un flux plus important de ressortissants algériens», a-t-il déclaré. A l’échelle locale, le secteur moribond brille par son absence et n’arrive pas à provoquer une seule halte tant du côté des Algériens que chez les touristes du pays voisin ou autres. Soit. Le choix de la destination Tunisie n’est pas fortuit. Il est fait état dans un bilan trimestriel rendu public récemment par le service régional de la police des frontières d’une hausse du nombre des ressortissants algériens qui ont pris la direction de la Tunisie.

Au lieu de 75 411 sorties enregistrées les trois mois d’été de l’année 2016, ce sont 110 450 touristes algériens qui ont quitté le pays pour la même destination pour la même période de l’année 2017. Le bilan fait également état d’une meilleure prise en charge des passagers et d’une flexibilité dans les formalités. Pour les Tunisiens qui traversent la frontière en direction des villes de l’est du pays, c’est surtout le shopping qui motive le déplacement. La conversion du dinar tunisien fortement avantageuse pour les visiteurs des marchés algériens, permet à ces derniers, toutes bourses confondues à faire emplette à moindre prix. Des produits laitiers aux effets vestimentaires, en passant par les produits cosmétiques et les pièces détachées pour véhicules, tout est pris au passage pour être revendu sinon consommé de l’autre côté de la frontière. Selon le même bilan, ils sont 45 923 personnes recensées au niveau des postes-frontières de Heddada et Ouled-Moumen à avoir franchi lesdits postes pour la saison estivale de l’année 2017, et ce, contre 25 783 personnes pour la même saison de l’année 2016.

Abderrahmane Djafri
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie