Régions Est Actu Est
 

Oum El Bouaghi : De nouveaux projets en vue

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.07.17 | 12h00 Réagissez

Depuis son installation, le wali d’Oum El Bouaghi n’a cessé de multiplier les séances de travail, et ce, en vue de relancer l’investissement dans les zones industrielles (Aïn M’lila et Aïn Beïda), ainsi que dans les zones d’activité et de dépôt des autres communes, notamment celle du chef-lieu, qui vit une situation peu enviable du fait de l’inexistence d’unités de fabrication et de transformation.

Lors des séances de travail présidées par le chef de l’exécutif, 114 dossiers ont été scrupuleusement passés en revue, et ce, dans le but d’en agréer les plus performants parmi les investisseurs. Finalement, la commission en a retenu 47, jugés recevables, en ce sens que les candidats qui y ont souscrit sont porteurs de projets créateurs d’emplois, et donc de plus-value.

Parmi les projets retenus, 18 relèvent du domaine industriel, 10 de l’agriculture, 10 autres du domaine des différents services, 5 entrent dans le cadre de la relance du tourisme, notamment dans l’investissement hôtelier, 5 dans le bâtiment, l’hydraulique et les travaux publics. Un seul projet concerne le secteur de la santé.

Environ 1 400 postes d’emploi seront créés une fois les projets retenus concrétisés. Il n’en demeure pas moins que nombre de projets n’ont jamais vu le jour dans la wilaya d’Oum El Bouaghi, alors que les pouvoirs publics ont attribué des assiettes de terrain dans les zones industrielles de Aïn Beïda et de Aïn M’lila. D’autre part, certaines unités relevant du secteur privé ont mis la clé sous le paillasson après quelques années d’exercice, chose qui a fait reculer l’investissement dans une wilaya dont la vocation première demeure l’agriculture.

Concernant les anciennes unités de Sonitex, tant à Meskiana qu’à Aïn Beïda, on a fait courir le bruit qu’elles reprendraient du service grâce à un partenariat avec la Turquie. Les deux unités employaient dans le passé plus de 1 400 ouvriers.

16 accidents de la route font 18 blessés

C’est durant la saison chaude que se multiplient les accidents et les feux de forêt. Durant la première décade du mois de juillet, pas moins de 330 interventions ont été enregistrées par les différentes unités de la Protection civile de la wilaya d’Oum El Bouaghi. Selon la cellule du même secteur, les pompiers ont évacué 144 personnes vers les structures sanitaires pour des soins d’urgence. Il s’agit particulièrement de personnes souffrant d’intoxications alimentaires ou de légers malaises provoqués par la chaleur du mois de juillet.

Concernant les accidents, la cellule de communication a fait part de la survenue de 16 accidents, qui ont occasionné des blessures plus ou moins graves à 18 passagers de véhicules. Comme de coutume, la Protection civile a dû intervenir pour circonscrire des feux de forêt ou domestiques, sans grand impact sur les biens et les personnes.  
 

Baâziz Lazhar
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...