Régions Est Actu Est
 

Hôpital Boushaba de Khenchela

Nuit de terreur aux urgences

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 29.10.17 | 12h00 Réagissez

L’insécurité dans les hôpitaux de Khenchela est devenue un phénomène très inquiétant, avec une recrudescence des agressions contre le personnel médical et paramédical.

Aux urgences médicales de l’hôpital Ali Boushaba de la ville de Khenchela, la situation est invivable. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le service des urgences de cet établissement a été saccagé par un homme ivre, ce qui a occasionné des dégâts au mobilier. L’ivrogne placé dans une chambre où il avait été soigné pour des blessures légères qu’il a subies auparavant, avait menacé pendant une heure le personnel. Selon un employé de l’hôpital, «l’agresseur a été amené par la police au pavillon des urgences. Ces derniers sont partis et nous ont laissés face à notre sort avec cet ivrogne». Le personnel de l’hôpital dénonce les conditions précaires dans lesquelles il assure les gardes. Il demande la sécurisation du service des urgences dans les plus brefs délais. La maternité Salhi Belkacem, située au centre-ville, vit ces derniers jours une situation similaire. Les membres du personnel soignant ont décidé d’observer un sit-in de protestation dans les prochains jours, pour dénoncer l’insécurité dont ils sont victimes, après l’agression de l’une de leurs collègues dans l’exercice de ses fonctions.
 

Mohamed Taïbi
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...