Régions Est Actu Est
 

Nouvelles de Mila

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.09.17 | 12h00 Réagissez


Des citoyens protestent devant la wilaya

Des dizaines de citoyens de la commune de Grarem-Gouga se sont rassemblés,hier, devant le siège de la wilaya en signe de protestation contre l’absence de commodités et la dégradation de leur cadre de vie. Les pourfendeurs, issus des agglomérations de Aïn Tor et Guettara, à l’est de la ville de Grarem, revendiquent un quota d’habitat rural, le gaz de ville et le transport scolaire. Approchés sur les lieux de la protesta, les concernés affirment que leurs agglomérations n’ont pas bénéficié de logements ruraux, en appelant le P/APC et le chef de daïra à s’intéresser à leur cas. En outre, ils revendiquent un bus pour le ramassage scolaire, en affirmant que l’unique bus qui assurait cette desserte a cessé, cette année, de le faire à cause de la grande dégradation de la route. «Le propriétaire du bus a cessé d’aller dans nos localités en raison de l’impraticabilité du chemin». Les protestataires ont refusé de rencontrer la secrétaire générale de wilaya, qui les a invités à son bureau, demandant de rencontrer le wali en personne.
«Nous n’avons confiance en personne, nous voulons rencontrer le wali», nous a-t-on dit.

DES PLANTES NARCOTIQUES RETROUVÉES À ROUACHED

Les services spécialisés de la gendarmerie, appuyés par la police technique, ont saisi, en début de semaine, des plantes suspectes retrouvées dans un verger de la commune de Rouached, au nord de Mila. Suite à des informations faisant état de l’existence d’une plantation de cannabis à Rouached, la brigade habilitée de la gendarmerie s’est déplacée sur les lieux. Utilisant des détecteurs de plantes narcotiques, les gendarmes ont pu déceler deux plantes à l’intérieur du verger. Les plantes n’ont pas été reconnues  par les chiens renifleurs de cannabis de la brigade cynophile. La gendarmerie précise que les herbes retrouvées, d’une hauteur de 50 cm, ont été détectées par les instruments de prospection, mais elles n’ont pas fait réagir les chiens renifleurs de cannabis, ce qui fait penser à une espèce d’herbe narcotique inconnue. Les plantes ont été envoyées au laboratoire de la gendarmerie à Bouchaoui pour expertise, précise notre source. Signalons que c’est la première fois que des plantes narcotiques sont découvertes sur le territoire de la wilaya de Mila.  

Réception de 3000 unités LPL avant fin 2017
 
La wilaya de Mila prévoit la réception de pas moins de 3000 logements publics locatifs (LPL) «avant la fin de l’année en cours», a indiqué récemment, le chef de l’exécutif local, Ahmed- Zineddine Ahamouda, a rapporté l’APS. A l’issue d’une visite de  travail et d’inspection consacrée aux chantiers d’habitats des communes de Chelghoum Laïd et de Ferdjioua, le même responsable a précisé que des efforts sont consentis pour la réception de ces habitations dans les délais impartis, et conformément aux conditions requises, notamment dans le volet qualité et  parachèvement des travaux de raccordement aux réseaux divers et ceux de l’aménagement extérieur. Il a, à ce propos ajouté, que les entreprises locales chargées des travaux de réalisation de ces habitations  ont été exhortées à redoubler d’efforts «pour être au rendez-vous», soulignant que les comités de daïra s’affairent à établir les listes des bénéficiaires de ce quota de logements, conformément à la loi en vigueur.

Au moins 1 207 unités LPL seront réceptionnées et distribuées «avant la fin de cette année» dans les localités de Chelghoum Laïd et de Tadjenanet, tandis que 850 logements sont prévus dans celle de Ferdjioua, a-t-on appris des responsables. Un total de 4000 unités  LPL est en cours de construction à travers l’ensemble des communes de cette wilaya, a déclaré dans ce même contexte le chef de l’exécutif local. Cette visite a ciblé également des chantiers de logements de type location-vente de l’Agence de développement du logement (AADL), où 1400 habitations seront réceptionnées et distribuées en décembre prochain, dont 500 à Chelghoum Laid, 400 à Tadjenanet et 500 autres à Ferdjioua, selon les engagements des entreprises de réalisation, a souligné le directeur de wilaya de l’AADL. Le wali a aussi visité le projet portant réalisation de 242 logements de la Caisse nationale d’épargne et de prévoyance-immobilier (CNEP- IMMO) parachevé depuis 2014 et dont les travaux de réseaux divers n’ont pas encore finalisés. Le même responsable s’est engagé à relancer le chantier dans les meilleurs délais en coordination avec la direction régionale CNEP.

K. Bouabdellah
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie