Régions Est Actu Est
 

Nouvelles de Mila

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.09.17 | 12h00 Réagissez


LOGEMENT : Plus de 7000 appartements attribués

D’ici la fin du premier trimestre 2018, la wilaya de Mila aura attribué plus de 7000 logements sociaux. Le wali de Mila assure, en effet, que les sept mois à venir verront la distribution de logements, en expliquant que 3 000 unités de type social locatif seront remises aux bénéficiaires avant la fin de l’année en cours. En effet, lors de sa sortie de travail effectuée mercredi dernier aux chantiers immobiliers de la région, le wali a fait savoir que «la wilaya réceptionnera et distribuera un quota de logements sociaux composé de 3000 unités avant décembre prochain». Par ailleurs, un deuxième quota comprenant 4000 unités de même type, actuellement en phase d’achèvement, sera attribué, assure le wali, à la fin du premier trimestre de l’année 2018. A ce propos, il a recommandé aux entreprises chargées de l’ensemble de ces projets d’accélérer la cadence de réalisation afin d’achever tous les travaux restants dans les délais, en expliquant qu’aucun retard ne sera toléré. «Les 3000 logements sociaux achevés sont déjà notifiés, je ne veux pas que les travaux d’aménagement en retardent la distribution une fois le délai terminé (décembre 2017 NDLR). Je ne veux pas non plus que des retards viennent ajourner les 4 000 autres unités, dont la répartition est prévue pour le premier trimestre de l’année prochaine», insistera-t-il. Notons que la wilaya s’apprête à remettre les clés des 1 400 logements AADL réalisés à Chelghoum Laïd (500 unités), Ferdjioua (500 unités) et Tadjenanet (400 unités).

K. Bouabdellah                                                                               

Le Club Milev pour la lecture est né

Les actions visant à promouvoir le livre se multiplient à Mila. Après l’initiative d’un groupe de jeunes de Ferdjioua, consistant à démocratiser l’accès au livre à travers la création d’une bibliothèque de rue qui connaît, faut-il le souligner, une audience respectable, c’est au tour d’un groupe d’universitaires de Mila de lancer son initiative. Le groupe, baptisé «Club Milev pour la lecture», a tenu, hier, sa première rencontre avec le public visé à la maison de jeunes Ladraâ Mohamed. La cérémonie, qui a connu la participation d’une importante population juvénile, en sus d’une pléiade de poètes et d’enseignants, a été une occasion pour les animateurs du club d’expliquer le credo de leur entité et d’esquisser leur mode d’action sur le terrain. «Notre objectif est d’encourager la lecture du livre dans les milieux de l’enfance et de la jeunesse. Pour ce faire, nous tablons sur la lecture interactive et la création de bibliothèques en plein air», dira l’un des animateurs du club.

Le représentant de la DJS a appelé, pour sa part, à étendre progressivement les activités du club à l’ensemble des daïras de la région. S’agissant de l’idée de bibliothèques en plein air, qui commence à faire son petit bonhomme de chemin avec une initiative à Ferdjioua et une autre à Grarem Gouga, le club mili la place sous le slogan «Prends un livre en  déposant un autre», autrement dit chaque fois qu’un lecteur emprunte un titre à la bibliothèque de rue, il doit y déposer un autre afin de garantir la disponibilité et la variété des livres. Quant à la lecture interactive, l’autre principe du club, elle consiste à présenter des fiches de lecture en public, lors de rencontres et de rendez-vous ponctuels. «En lecture interactive, le lecteur doit établir une fiche de lecture de l’œuvre lue pour la présenter en public, une façon de partager le contenu du bouquin avec les autres». Signalons que le club compte à moyen terme réactiver également les clubs de lecture des établissements scolaires.                                                                       K. B.

Deux trafiquants d’alcool recherchés

Le commandement de la gendarmerie de Mila a fait savoir, jeudi dernier, que deux trafiquants d’alcool sont activement recherchés à Tadjenanet, au sud de la wilaya. Les mis en cause, deux frères âgés de 25 et 32 ans, sont accusés de recel et de vente de boissons alcoolisées sans autorisation. Dans un communiqué de presse, le commandement local des services de gendarmerie précise que la perquisition effectuée, jeudi, au domicile des deux malfaiteurs a permis la récupération de plus de 1 800 bouteilles d’alcool de différentes marques. Les malfrats, répondant aux initiales K.R. et K.N., sont actuellement en fuite, souligne notre source.                  K. B.
 

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...