Régions Est Actu Est
 

Nouvelles d'Oum El Bouaghi :

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 04.11.17 | 12h00 Réagissez


OUM EL BOUAGHI : 24 projets hôteliers avalisés

La wilaya d’Oum El Bouaghi compte environ une douzaine d’établissements hôteliers, dont cinq au chef-lieu de wilaya, trois à Aïn Beïda, deux à Aïn M’lila et le reste dans deux petites communes. Cela reste insuffisant, compte tenu du nombre de visiteurs qui, pour toutes sortes de transactions, doivent passer une nuitée ou deux dans les hôtels de la région. La ville, qui semble la plus sollicitée, au regard de son commerce et de sa zone industrielle, est la ville de Aïn M’lila. Cette dernière a vu l’inscription de 8 nouveaux établissements hôteliers. Les autres localités que sont Oum El Bouaghi et Aïn Beïda verront la réalisation de trois structures, pour la première, et deux pour la seconde. Au total, la direction du tourisme de la wilaya d’Oum El Bouaghi a fait état de 24 autres établissements, ce qui va renforcer le secteur  et offrir à la clientèle un éventail de choix en matière d’hébergement. Il ressort du lot au moins un complexe hôtelier de 244 lits à Oum El Bouaghi et deux mini-complexes, l’un à Aïn M’lila et le second à Aïn Beïda. 
             
AÏN BEÏDA : La cité Beleulmi réhabilitée

Le mérite de la grande opération qui a duré plusieurs jours, et qui a consisté en la réhabilitation de la cité populeuse Beleulmi de Aïn Beïda, revient sans conteste aux habitants, et principalement à la frange des jeunes. Ces derniers, dans un élan de solidarité, ont débarrassé les places et les jardinets de leur cité de tous les détritus qui le jonchaient depuis des mois. Plus que cela, ils ont désherbé les jardinets alentour, se permettant même de chauler les murs d’enceinte en puisant dans leurs propres économies. Il reste maintenant à se solidariser pour offrir aux enfants de la cité des jeux, comme des balançoires et des toboggans. «Ce que nous souhaitons, c’est de voir l’esprit d’émulation gagner tous les habitants de la ville. Il reste beaucoup de quartiers qui offrent un visage peu agréable aux habitants», nous dit un riverain.   

Attribution de 140 logements à Meskiana

Comme toutes les villes de la wilaya, celle de Meskiana, située à l’extrême est demeure encore confrontée à la crise de logements. C’est la résultante de la démographie galopante propre à tout le pays, puisque de nouvelles cellules familiales se constituent chaque année, ce qui impacte fortement la demande de nouveaux logements. Le 1er novembre dernier, les autorités de la wilaya ont attribué 140 unités à des jeunes ayant une famille à charge. Cette attribution ne résout pas complètement le problème, mais réduit dans une certaine mesure du nombre de demandeurs.

Baâziz Lazhar
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie