Régions Est Actu Est
 

Jeu du «défi de la baleine bleue»

Neuf accros sauvés dans les écoles à El Tarf

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 23.12.17 | 12h00 Réagissez

Neuf élèves, qui suivaient les indications du jeu dit de la «baleine bleue», ont été repérés, mercredi, dans 6 établissements scolaires d’El Tarf.

Ils ont été remarqués par leurs camarades et leurs enseignants, qui ont vu sur leurs bras les entailles caractéristiques de ce jeu morbide. Selon le directeur de l’éducation, ces élèves ont été momentanément isolés de leurs camarades pour être pris en charge par des conseillers et des psychologues. Ils ont été ensuite remis à leurs parents, qui ont été informés des risques que comporte ce jeu et de la responsabilité qui leur incombe pour ce qui les concerne.

Toujours selon le directeur de l’éducation, il ne fait aucun doute que les entailles sur le bras des élèves ont été faites avec un objet tranchant et que ces ados présentaient les signes d’un manque de sommeil, qui sont aussi ceux qui accompagnent ce jeu qui pousse au suicide. Et plus inquiétant encore, ils sont dans des établissements éloignés les uns des autres, comme Cheffia, Oum Teboul, El Kala, El Aïoun, Ben M’hidi, Drean et Besbès.

Ces cas ont pu être décelés et pris en charge rapidement grâce, selon le DE, à la campagne d’information menée depuis plusieurs semaines dans les établissements scolaires, conjointement par la direction de l’éducation, la DGSN et la Fédération des parents d’élèves. Malheureusement, tous les adolescents ne sont pas scolarisés et il y a de fortes chances qu’il y en ait qui s’adonnent à ce jeu dans l’ignorance totale des risques qu’ils encourent. Le jeu de la «baleine bleue» est apparu en Russie en 2016, où il a fait entre 80 et 130 victimes, toujours des enfants ou des adolescents. Ils sont entraînés à suivre progressivement des consignes, comme écouter de la musique mélancolique en pleine nuit, regarder des clips et des films d’horreur seuls et dans le noir, se taillader les bras et dessiner avec une lame une baleine… jusqu’au suicide. Cinq adolescents, qui ont joué au «défi de la baleine bleue», se sont donné la mort à Sétif et Béjaïa en novembre et décembre.
 

Slim Sadki
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...