Régions Est Actu Est
 

Ils sont 4 pour 459 écoles à Bordj Bou Arréridj

Manque flagrant d’inspecteurs de français

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 06.11.17 | 12h00 Réagissez

Un manuel didactique de langue française intitulé Le guide de remédiation pédagogique a été élaboré, il y a quelques années, et mis à la disposition des enseignants et des inspecteurs.

Il vise à accompagner l’élève durant son cursus avec moins d’échecs, en surmontant les lacunes, souvent à l’origine de ses déperditions touchant des caravanes d’élèves. Un document qui a été conçu pour faciliter la mise en application de son contenu. Or, le manque flagrant d’inspecteurs dans cette matière, pour former des formateurs, a amplement entravé la mise en œuvre de ce guide, ce qui s’est répercuté négativement sur le cursus universitaire de beaucoup d’élèves au bout des trois cycles. «Moi même j’ai été victime de cette lacune, puisqu’au bout de deux années d’université, j’ai dû quitter mes études de médecine à cause de la langue que je ne maîtrisais pas», argumente Sâad Saoud, inspecteur administratif.

Un état des lieux qui s’explique par le nombre insuffisant d’inspecteurs de français dispatchés sur l’ensemble de la wilaya, soit 4 pour 459 écoles, dont une privée. Sur le sujet, nous avons questionné A. Bibi, inspecteur de français, qui a d’emblée renvoyé cet état des lieux au manque d’effectif d’inspecteurs pour assurer la formation des enseignants. «Nous avons un nouveau manuel élaboré en 2016, intitulé Guide d’évaluation et de remédiation, qui repose sur trois axes, destiné aux trois classes du primaire, sauf que le manque d’inspecteurs et la rareté des séminaires et des demi-journées pédagogiques s’est nettement fait sentir sur le rendement de l’apprenant. Alors que ce problème ne se posait pas avec une telle acuité lorsque nos enseignants sortaient diplômés des ITE (Instituts technologiques de l’éducation, ndlr)» fait-il remarquer. «Sans négliger le désengagement de certains parents d’élèves, alors qu’ils devaient être partie prenante en travaillant main dans la main avec l’enseignant», soutient M. Zegadi, inspecteur administratif.

Ce document fait un état des lieux sur les principes fondamentaux d’un système éducatif qui devrait répondre à la préoccupation majeure du pays, celle «de ne plus se contenter de la même éducation pour tous, mais de la meilleure éducation pour chacun». Par remédiation, il faut entendre l’ensemble des actions correctives intégrées au processus pédagogique consistant à amener l’élève à surmonter des difficultés perturbant la progression des apprentissages et à éviter, par conséquent, que les lacunes ne s’accumulent et n’altèrent la poursuite des apprentissages ultérieurs. Ce nouveau manuel se veut une source référentielle et un outil pratique, où l’enseignant trouvera, à travers les clarifications et les différentes pistes proposées, les repères méthodologiques pour dépister les difficultés scolaires, en identifier les causes, les analyser et mettre en œuvre des démarches de remédiation dans les quatre domaines de compétence en langue française.

Des démarches de remédiation dans des classes qui constituent une stratégie prioritaire qui, avec d’autres moyens mis en place, redonneront aux enseignants et à leurs élèves une nouvelle orientation éducative et pédagogique. De nombreuses recherches ont été menées dans différents pays du monde qui ont misé aussi sur la différenciation pédagogique pour une meilleure prise en considération des élèves, par des évaluations diagnostiques et formatives. Ce guide a, en somme, pour objectif de mener une lutte contre l’échec scolaire sur plusieurs fronts, avec l’implication des enseignants et leurs inspecteurs, dans le champ de leurs responsabilités, et à terme, améliorer le rendement scolaire et faire reculer le spectre des déperditions et des décrochages qui hante les élèves et leurs parents.

D’où la nécessité de focaliser sur la formation des formateurs en renforçant l’effectif d’inspecteurs d’une langue omniprésente, et particulièrement dans l’enseignement supérieur, pour mieux la transmettre à nos futurs cadres.

Allouache M.
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...