Régions Est Actu Est
 

Programme AADL 2 à Tébessa

Les souscripteurs décident d’investir la rue

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.12.17 | 12h00 Réagissez

 
	Le calvaire perdure pour 1500 inscrits
Le calvaire perdure pour 1500 inscrits

Une centaine de souscripteurs au programme de logements AADL 2 dans la wilaya de Tébessa ont organisé une marche, hier, à travers la ville de Tébessa pour dénoncer l’immense retard accusé pour le lancement des travaux.

Le projet, qui a été confié à une entreprise turque, tarde à se manifester, malgré qu’une entreprise algérienne chargée de la sous-traitance ait clôturé en mai dernier le terrain pour y construire une base vie, mais la situation traîne toujours. Cette marche, qui s’est ébranlée devant l’agence AADL, a traversé plusieurs quartiers de la ville, avec pour destination finale le siège de la wilaya.

Alors que certains manifestants ont mis en scène une cérémonie funèbre du projet en portant un cercueil en carton couvert par un drap noir, d’autres ont brandi des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : «Ça suffit construisez nous nos logements» ou encore «L’entreprise turque dégage».

Devant le laxisme des autorités, mais aussi des directions exécutives concernées, dont la direction de l’habitat, plusieurs actions ont été menées par ces souscripteurs. Leur principale revendication pour lancer le projet est restée au même stade. Jeudi dernier, lors d’un point de presse, le directeur de l’habitat de Tébessa a rassuré les souscripteurs représentés par le président de l’association, qui porte le nom AADL2, en leur affirmant que le ministre de l’Habitat avait sommé les responsables d’adresser une mise en demeure à l’entreprise turque qui risquera de se voir retirer le marché si elle ne commence pas immédiatement les travaux.

Pour rappel, une commission ministérielle a été dépêchée il y a une dizaine de jours pour enquêter sur les raisons exactes de cette situation. A Tébessa, plus de 5 500 demandes de ce type de logement ont été déposées, parmi lesquelles 3 300 ont été avalisées jusque-là. La réalisation de plus 1500 unités, qui devrait commencer en juin dernier dans trois sites fonciers choisis à Boulhafdyr, Bir Mokadeum et El Aouinet, traîne encore.
 

Lakehal samir
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie