Régions Est Actu Est
 

Guelma

Les lauréats des examens de fin d’année honorés

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 22.08.17 | 12h00 Réagissez

 
	La cérémonie immortalisée par cette photo regroupant les heureux lauréats et les autorités locales
La cérémonie immortalisée par cette photo regroupant...


Accompagnés de leurs parents, les lauréats des examens de fin d’année, des trois paliers, baccalauréat, brevet de l’enseignement moyen et 5e, de la wilaya de Guelma, ont été honorés, dimanche dernier, par Mme Fatma Zohra Raïs, wali de Guelma, et son directeur de l’éducation nationale, Kadiri Mourad, lors d’une cérémonie organisée au siège de la wilaya en présence des élus, membres de l’exécutif et autorités civiles et militaires.

En majorité écrasante, les filles ont confirmé leur suprématie en obtenant les meilleurs résultats à Guelma. Lina Mezdour a obtenu son bac mathématiques avec une moyenne de 18,83. «Elle est en vacances en Espagne ! Notre lauréate figure parmi les meilleurs à l’échelle nationale. Un chèque de 60 000 dinars lui est offert au même titre que les trois premiers du bac.

La lauréate au BEM de la wilaya, Safa Boussahoul, avec une moyenne de 19,37 est classée 5e au niveau national. Elle reçoit un chèque de 40000 dinars. Belhirech Kaouter est lauréate à l’examen de 5e avec 9,9/10 de moyenne. Nous lui offrons un chèque de 20000 dinars» déclare à El Watan, en marge de la cérémonie, le directeur du secteur, et d’ajouter: «Nous avons convié les 29 premiers bacheliers ainsi que les 29 premiers du BEM et les neuf  premiers à la l’examen de la 5e. Le taux de réussite est de 60,57% au bac, 62 % au BEM et 81,57 % pour l’examen de la 5e».  Notons, également, au regard de la liste des élèves conviés, des trois paliers dont des copies nous ont été remises, que la majorité écrasante des lauréats sont des filles et les chiffres ne laissent aucun doute sur cela. «C’est clair, les filles sont plus studieuses que les garçons. La déperdition scolaire touche majoritairement les garçons», conclut notre interlocuteur. Quoi qu’il en soit, nous l’aurons compris, c’est un débat qu’il faudrait soulever, d’autant que près de 90 % des meilleurs élèves conviés à cette cérémonie, sont des filles. 

Karim Dadci
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie