Régions Est Actu Est
 

Mila

Les fuites de gaz font leurs premières victimes

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.11.17 | 12h00 Réagissez


Sept personnes ont été asphyxiées, dimanche, au gaz de ville dans les communes de Grarem-Gouga et Mila, avons-nous appris de la Protection civile. Notre source précise que le premier accident est survenu dimanche, vers 17h, à Ain Kerma, à Grarem-Gouga, provoquant l’asphyxie de trois personnes d’une même famille, âgées entre 15 et 42 ans. Les victimes, qui ont inhalé du monoxyde de carbone émanant d’un appareil de chauffage défectueux, ont été secourues par les éléments de la Protection civile de la ville qui, après leur avoir prodigué les premiers soins sur place, les ont évacuées à l’hôpital. La Protection civile déplore, par ailleurs, l’asphyxie, dans la nuit de dimanche à lundi, de 4 autres personnes à Hai El Kherba, sur les hauteurs de la ville de Mila. Les victimes, âgées de 5, 6, 8 et 36 ans, n’avaient dû leur salut qu’à la célérité et la rapidité d’intervention des sapeurs de l’unité principale de la Protection civile. Elles avaient été sérieusement intoxiquées au gaz carbonique dégagé par le chauffage et étaient complètement méconnaissables au moment de leur transfert aux urgences de l’hôpital de Mila, indique-t-on. 
 

K. Bouabdellah
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...