Régions Est Actu Est
 

Les pseudo investisseurs dans l’œil du cyclone à Souk Ahras

«Le dossier du foncier industriel sera passé au peigne fin»

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 27.08.17 | 12h00 Réagissez

 
	l Le wali a rappelé qu’il n’est pas permis à une entité quelconque admise comme partenaire économique de faillir à ses engagements notamment  concernant la concrétisation des projets ayant justifié l’acquisition du foncier.
l Le wali a rappelé qu’il n’est pas permis à...

Des habitants de la daïra de Bir-Bouhouch, toutes communes incluses, ont dénoncé, lors d’une rencontre tenue mercredi avec le wali, les projets fantômes de la zone industrielle proposés, ont-ils déclaré, dans le but d’accaparer des espaces fonciers, sans plus.

Belouettar Rachid, l’un des intervenants a surtout parlé de pseudo investisseurs qui n’ont aucune entrave administrative ni un quelconque empêchement pour lancer les travaux de leurs projets et qui sont partis dans l’intention d’investir ailleurs, l’assiette foncière étant officiellement acquise. Un autre intervenant a déclaré ceci : «Nous ne pouvons pas nier l’existence d’un nombre d’investisseurs animés d’une bonne volonté à l’instar d’une entreprise de production de bétail qui est déjà au stade des grandes performances. Nonobstant, des entités industrielles privées implantées au nom du lancement des petites et moyennes entreprises sont l’un des vecteurs de la dilapidation du foncier à Bir Bouhouch».

D’autres ont conforté les dires de leurs concitoyens et mis en garde contre les recycleurs du foncier industriel et du foncier agricole. «L’étude des dossiers a été faite dans la précipitation, chose qui a encouragé des prédateurs et autres aventuriers à faire main basse sur le patrimoine de la région», a ajouté un autre. Le wali de Souk-Ahras dira, à ce sujet qu’il n’est pas permis à une entité quelconque admise comme partenaire économique de faillir à ses engagements notamment pour ce qui est de la concrétisation des projets ayant justifié l’acquisition du foncier. «Nous comptons encourager, accompagner et aider conformément aux moyens légaux toute personne voulant investir ou collaborer à l’essor économique et social de la wilaya. Nous sommes, toutefois, responsables du suivi desdits projets. Pour cela, une révision de l’état d’avancement des travaux par rapport au foncier sera faite et l’application des textes légaux touchera les investisseurs défaillants», a-t-il annoncé.

Sur ce même ton, le premier responsable de l’exécutif a exhorté les entreprises de bâtiment à faire preuve de célérité dans la réalisation des projets notamment ceux liés au logement et aux autres structures d’utilité publique. Une instruction a été donnée par le même responsable pour l’ouverture d’une enquête administrative qui sera suivie par des convocations qui seront adressées aux investisseurs concernés. 

Abderrahmane Djafri
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...