Régions Est Actu Est
 

L'est en bref :

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 22.08.17 | 12h00 Réagissez


Bordj Bou Arréridj / La SDE prive un millier de foyers d’électricité

Face au cumul des créances qui se chiffrent par dizaines de milliards de centimes, la Société de distribution de l’électricité et du gaz de l’est (SDE) recourt ces derniers temps à des mesures pour le moins radicales afin de récupérer ses dus auprès des mauvais payeurs. Armées de boîtes à outils, des brigades d’agents sont déployées sur l’ensemble du territoire de la wilaya pour traquer les insolvables parmi les clients, en faisant du porte-à-porte. Au cas où l’abonné refuse de régler la facture, les agents déballent la boîte et procèdent tout simplement au démontage du compteur pour le récupérer. Sauf que la mesure est systématique, elle touche presque tout le monde sans distinction entre bons et mauvais payeurs.

Puisque certains clients, et sans préavis, se sont vu plonger dans le noir après le passage des agents qui récupèrent le compteur. En outre, des citoyens n’ont eu de cesse d’évoquer le danger que présente le débranchement d’un compteur de gaz, en fermant la conduite principale par un simple levier qu’un enfant n’aura aucune difficulté à manipuler.  Néanmoins, la SDE a pu, selon un communiqué de presse, récupérer 50 milliards de centimes de créances, suivant un programme tracé par cet organisme visant l’optimisation de l’opération de restitution de ses dus. Ainsi, 10500 foyers ont été coupés du réseau d’alimentation en électricité, et ce, selon le même document, après que toutes les tentatives de ramener les insolvables à la raison, ont échoué. L’agence commerciale de Ras El Oued vient en tête en termes de restitution des dettes de la SDE avec 18 milliards, et l’agence commerciale de Bordj El Mokrani en pole position en termes de créances, indique la même source. Pour une meilleure qualité du service et des prestations, la société appelle les clients à faire preuve de civisme en se rapprochant des guichets pour régler leurs dus avant l’accumulation des factures. Or, pour qu’une facture soit réglée à temps, il faut qu’elle arrive d’abord à destination. Ce qui n’est pas souvent le cas.                                            M. Allouache

Skikda / Les chauffeurs de taxi débrayent

Hier, les chauffeurs de taxi de la ville de Skikda ont observé un mouvement de grève qui a été largement suivi, paralysant ainsi le transport urbain local. Le syndicat des chauffeurs de taxi, qui a appelé à cette manifestation, a tenu ainsi à mettre en avant «les problèmes de la corporation» et à demander de revoir les tarifs actuellement en usage. Les chauffeurs de taxi revendiquent à cet effet une majoration de 10 DA pour les prix à la place, fixés actuellement à 20 DA. Ils précisent cependant que cette majoration n’aura à concerner que les dessertes des cités du 20 Août, de Merj-Eddib, la CIA et Stora. Ils citent également les affres de la bureaucratie qui les mineraient et dénoncent la concurrence déloyale que leur imposeraient les chauffeurs clandestins. A relever qu’une délégation composée de membres du syndicat des chauffeurs de taxi a été reçue par le directeur des transports de la wilaya en vue de débattre des points relevés par les grévistes.          K. O

LE SIÈGE DE LA MAIRIE DE DJENDEL CADENASSÉ

Quelques dizaines d’habitants de la commune de Djendel, dans la daïra de Azzaba, à l’est de Skikda, ont investi, hier dès la matinée, le siège de leur mairie avant de décider de le fermer en utilisant des chaînes et des cadenas. Une situation qui a empêché et les agents de l’état civil et les citoyens d’accéder à l’intérieur des lieux. Selon des sources locales, le recours à cette action a été décidé suite à des rumeurs qui n’ont cessé de circuler à Djendel ces derniers jours, rapportant que la liste des bénéficiaires des logements ruraux comporterait plusieurs personnes n’habitant même pas dans la commune. Des noms de certains responsables locaux et de leur progéniture ont également été cités parmi les soi-disant bénéficiaires.
Approché à ce sujet, un élu de l’Assemblée communale niera avec insistance l’existence d’une quelconque liste de bénéficiaires du programme des logements ruraux en faisant porter la responsabilité à des personnes intéressées qui entretiennent ces rumeurs pour mieux préparer leur campagne électorale prochaine. Il ajoutera qu’il a eu à rassurer les manifestants en leur promettant que la liste des bénéficiaires se fera en toute transparence.            K. O

 

TÉBESSA / Saisie d’une tonne de sardines tunisiennes

Plus d’une tonne de sardines en provenance de la Tunisie par voie de contrebande a été saisie samedi dernier par les éléments de la Gendarmerie nationale d’Oum Ali, apprend-on de sources informées. Selon celles–ci, la quantité de poissons a été découverte à bord d’un pick-up de marque Toyota, intercepté par la brigade de la gendarmerie lors d’un contrôle de routine. Une personne âgée d’une vingtaine d’années a été interpellée. Alertés par la même brigade, les services de la répression des fraudes et du commerce de la daïra d’Oum Ali ont procédé aussitôt à la destruction du chargement du poisson qui serait avarié, ajoutent nos sources.         L. S.

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie