Régions Est Actu Est
 

L'est en bref :

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.12.17 | 12h00 Réagissez

Découverte d’un charnier à Bir El Ater

Un charnier a été découvert, avant-hier, dans le quartier El Amiria, à quelques encablures du centre-ville de Bir El Ater, apprend-on de source sûre. Selon celle-ci, la fosse où se trouvaient ces squelettes humains a été découverte lors de travaux d’aménagement effectués par une entreprise privée. Les éléments de la police scientifique, qui se sont rendus sur les lieux, ont effectué des prélèvements sur les squelettes pour les envoyer à l’Institut national de criminologie de Bouchaoui (INCC) pour l’analyse de l’ADN.                       L. S.

KHENCHELA : Colère à la cité 700 Logements

Les habitants de la cité 700 Logements à Khenchela ont mené, jeudi dernier, une action de rue. Ils ne cessent de dénoncer ce qu’ils qualifient de «mafia du foncier, qui voudrait accaparer un terrain public situé devant leurs immeubles avec la complicité de certains élus». Les citoyens ont empêché le nouveau propriétaire de lancer les travaux de construction par la force, pour la troisième fois depuis le début d’année, ce qui aurait pu conduire à de graves affrontements. Les jeunes du quartier ont barré la route avec des obstacles et ont brûlé des pneus pour exprimer leur mécontentement. Le nouveau propriétaire a présenté pas mal de fois le titre de propriété, justifiant sa possession qui remonte à 16 ans. Mais les jeunes refusent d’accepter le fait accompli, surtout qu’ils ont découvert que ce foncier a été détourné depuis des décennies à l’insu des habitants, et avec la complicité de plusieurs parties administratives et des élus. En réitérant leur ferme opposition à cette manœuvre non attendue, les citoyens appellent les responsables concernés à intervenir afin de suspendre les travaux et revenir sur la décision pour préserver ce terrain comme espace vert. A souligner que l’ex-wali de Khenchela, Hammou Bek-kouche, avait pris la décision d’indemniser le propriétaire avec un autre lot de terrain dans un autre endroit, à la suite des protestations qui ont secoué le quartier, il y a environ 10 mois, à propos du même problème. «Une décision qui  n’a pas été prise en compte par l’Agence foncière de Khenchela», a déclaré le propriétaire.                 
Mohamed Taïbi
 
AÏN M’LILA (OUM El BOUAGHI) : Prochaine ouverture de l’abattoir régional

L’abattoir régional de Aïn M’lila, dont les travaux sont pratiquement achevés, ouvrira certainement ses portes l’année prochaine, si l’on se fie à des informations concordantes. Située à l’entrée est de la ville, cette infrastructure est appelée à fournir de la viande ovine et bovine à toute la région est du pays. Cette quantité est estimée à 117 500 quintaux de viande rouge. C’est un abattoir qui disposera de moyens modernes pour le sacrifice des bêtes. On parle d’au moins 1200 têtes ovines et 80 autres bovines qui seront abattues par jour, et dont la viande sera distribuée aux boucheries et autres marchés de la région. Par ailleurs, tout le monde a remarqué l’état de déliquescence de certains abattoirs communaux, où l’hygiène la plus élémentaire fait défaut. Des vétérinaires ont tiré la sonnette d’alarme à maintes reprises et dénoncé les conditions dans lesquelles travaillent les égorgeurs dans ces abattoirs. Des mesures sont à prendre pour remédier à cette situation qui menace la santé du consommateur. Qu’en-t-il de la situation des abattoirs clandestins qui pullulent dans certaines localités ? Qui n’a pas remarqué la viande de qualité douteuse présentée sur les étals de certains bouchers ambulants ?                                                                                                                  L. Baâziz
 

 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie