Régions Est Actu Est
 

L'est en bref :

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 17.08.17 | 12h00 Réagissez


Sédrata : Vol de 140 millions DA au marché à bestiaux de Sedrata

Un maquignon âgé de soixante ans a récemment fait l’objet d’un vol sous la menace d’armes blanches d’une somme de 140 millions de dinars au niveau du marché à bestiaux de la daïra de Sédrata. Les faits tels que rapportés par les enquêteurs de la circonscription compétente, impliquent deux individus âgés l’un de 25 ans et l’autre de 37 ans dans ce grave délit. Ayant probablement suivi leur victime jusqu’à l’endroit où ils devaient commettre leur forfait, les deux malfrats n’ont pas hésité à brandir leurs armes en guise de moyens dissuasifs pour délester le sexagénaire de l’argent qu’il portait dans un sac à main. Aussitôt alertés les éléments de la sûreté de daïra de Sédrata ont ouvert une enquête qui a abouti à l’arrestation des agresseurs. Ces derniers ont été présentés devant le parquet de ladite daïra après les procédures d’usage dont leur identification par la victime. Ils ont été placés en détention préventive par le magistrat instructeur pour les chefs d’accusation suivants : vol avec violence et port d’armes blanches sans raison valable.                                              A. Djafrii

 

Biskra : Arrestation d’un  «voyant» escroc

Suite à la plainte d’un homme âgé de 60 ans affirmant avoir été victime d’un duo d’escrocs dont l’un se faisait passer pour un guérisseur chevronné et qui avaient réussi à lui soutirer une somme de 140 000 Da pour prodiguer des soins à sa jeune fille atteinte d’étranges troubles psychologiques, les agents de la 2e sureté urbaine de Biskra ont ouvert une enquête qui a abouti à l’arrestation des deux mis en cause, indique un communiqué de la sureté de la wilaya de Biskra.

L’un prétendait être un «voyant» adepte de la sorcellerie et l’autre un ami et client de celui-ci dont la femme aurait été désenvoutée d’un mauvais sort après des années de souffrances. Profitant de la crédulité de leurs victimes, les deux compères, âgés de 46 et 54 ans, ont improvisé une séance thérapeutique pour le malade qui est toujours dans le même état et pris la poudre d’escampette avec la somme indiquée. Accusé d’escroquerie et d’abus de confiance, le principal protagoniste a été placé en détention préventive sur ordre du procureur de la République tandis que son complice a bénéficié d’une mise en probation pour une période de 6 mois, est-il précisé.                                                                 H. M.

 

Batna : Un tiers des salles des fêtes fermé par la DRAG

Ce sont pas moins de 22 salles des fêtes, réparties sur 10 communes, qui ont été fermées par les services de la direction de la réglementation et des affaires générales (DRAG) à Batna. En effet, selon un communiqué émanant de la cellule de communication de la wilaya de Batna hier, sur les 62 salles visitées, c’est le tiers qui a été concerné par la sanction de fermeture, pour différentes raisons énumérées dans ledit communiqué. Il s’agira de pratique commerciale sans registre de commerce ou d’agrément de la wilaya, le non-respect des obligations d’hygiène générale et sanitaire pouvant mener aux intoxications alimentaires, des pratiques dangereuses telles que l’usage des feux d’artifice et les tirs de Baroud. Il est à rappeler qu’à la fin du mois de juillet, un jeune homme avait accidentellement tué son oncle avec un tir mal ajusté.  En outre, selon des sources proches du wali, beaucoup parmi ces salles auraient subi la visite inopinée du wali. Il se serait déplacé sans protocole, sans cortège, pour constater de visu les conditions dans lesquelles le citoyen fête ses noces. Sami Methni
 

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...