Régions Est Actu Est
 

L'est en bref :

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 10.08.17 | 12h00 Réagissez


Souk Ahras : Les habitants de Tiffech réclament l’eau potable

La crise d’eau qui sévit à travers les différentes communes de la wilaya n’a pas été sans conséquence pour celle de Tiffech, une municipalité à vocation agricole qui en pâtit depuis plus de 20 jours. Le tarissement des sources naturelles et les perturbations du réseau d’alimentation en eau potable, ont amené les habitants de cette contrée à effectuer quotidiennement des déplacements vers des régions lointaines pour s’en approvisionner. «Nous nous rabattons sur les étangs et les oueds desséchés pour remplir nos jerricans sinon c’est une marche de plusieurs heures durant lesquelles nous devons emprunter des chemins escarpés et non carrossables pour pouvoir assurer l’alimentation de nos familles et ensuite notre bétail», a indiqué l’un des habitants de la commune. L’unique point d’eau situé en plein centre du village est submergé par les demandeurs d’eau qui se bousculent à longueur de journée pour revenir parfois bredouilles après une longue attente. Les protestataires ont surtout parlé de ségrégation dans la distribution de l’AEP, de népotisme et de spéculation, œuvres, estiment-ils de quelques élus communaux. Trois parmi eux étaient injoignables hier.  

Biskra : Rassemblement  des retraités de l’ANP

Des dizaines de retraités de l’armée nationale populaire (ANP) ayant activement participé à la lutte contre
le terrorisme dans les années 1990 se sont rassemblés, hier matin sur la Place de la Liberté (La placette) du centre-ville de Biskra, pour interpeller l’opinion publique et les plus hautes autorités du pays sur la déplorable situation socioéconomique qu’ils endurent et exposer une plateforme
de revendications à même de les rétablir dans leurs droits et une vie décente et honorable, ont-ils soutenu.
Ils souhaitent entre autres revendications percevoir des indemnités pécuniaires de manière rétroactive pour leur combat contre le terrorisme avec une majoration de 10 % pour les blessés et les ayants droit de cette sinistre période, ouvrir au droit à un logement social, formule d’accession à un habitat dont ils sont «injustement» privés, selon eux, et la réhabilitation d’une liste d’anciens militaires radiés de l’ANP.   
 

Hafedh Moussaoui
 
N’sigha (KHENCHELA) : Sit-in pour les logements sociaux


Des dizaines des citoyens de la commune de N’sigha, située à quelques km à la sortie sud de la ville de Khenchela, ont tenu hier un sit-in devant le siège de la wilaya pour protester contre le retard inexpliqué dans la distribution des 215 logements sociaux, dans leur commune, après une attente qui a trop duré.
Les protestataires interpellent de ce fait le wali afin qu’il y ait l’affichage de la liste finale des bénéficiaires, surtout que la liste préliminaire a vu le jour en 2014, et depuis, les concernés attendent l’opération du tirage au sort.  

Taibi M.
 

 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...