Régions Est Actu Est
 

Kaïs (Khenchela) : Deux mois de prison ferme pour deux policiers

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.11.17 | 12h00 Réagissez

Le tribunal de première instance de Kaïs a prononcé, jeudi dernier, son verdict dans l’affaire de l’agression d’un mineur par des policiers au niveau du commissariat de la daïra de Kaïs, distante de 23 km du chef-lieu de wilaya de Khenchela.

Deux policiers ont écopé d’une peine de deux mois de prison ferme et d’une amende de 80 000 DA. Les deux autres policiers, dont le commissaire, ont été considérés comme témoins. Cette affaire remonte au mois d’avril 2016, où la LADDH, bureau de Khenchela, a diffusé un communiqué de presse, dénonçant une «violence choquante» de quatre policiers contre un mineur.

La Ligue des droits de l’Homme, affirme avoir été saisie pour des faits mettant en cause le comportement de quatre policiers, cités par leurs noms, lors de l’arrestation d’un enfant, surnommé «Boudhifa Aymen», dans les locaux de la police de Kaïs. L’enfant a été arrêté pour avoir filmé une voiture de luxe, une Rolls Royce, qui a été saisie par la police.

La victime a été arrêtée sans que ses parents soient informés. Elle a été attachée pendant six heures et aurait subi de mauvais traitements. L’enfant a obtenu, à l’hôpital de Kaïs, un certificat médical faisant état de blessures au niveau du visage, avec une déchirure à l’oreille gauche.




 

Mohamed Taïbi
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie