Régions Est Actu Est
 

Agence (CNAS) de Khenchela

Enquête sur une fraude massive

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 23.10.17 | 12h00 Réagissez


Une enquête vient d’être ouverte par les services de sécurité au niveau de l’Agence (CNAS) de Khenchela, suite à des dépassements enregistrés dans la gestion de cet organisme public, a-t-on appris d’une source fiable. Sur la liste des personnes impliquées figure un cadre du service informatique à l’agence CNAS de la même ville, qui a déclaré son épouse comme femme au foyer, alors qu’elle travaille avec lui à la CNAS, afin de percevoir la prime de 4000 DA de la femme au foyer, depuis des années.

Notre source affirme que l’enquête s’est élargie, ces jours-ci, à la suite d’un nouveau signalement déposé, pour inclure d’autres employés de l’agence, qui ont bénéficié de cette prime dite salaire unique (femme au foyer), illégalement face au silence de l’administration.

Pour rappel, le directeur de l’agence de Khenchela a mis en place, le 8 mars 2016, une commission d’assainissement, ayant  pour but de lutter contre la fraude à travers le double emploi et la double déclaration, à la suite d’un premier signalement par lettre anonyme, où les services de sécurité ont ouvert une enquête sur le sujet visant le cadre d’informatique. Ce qui est étrange et drôle, c’est que le président de cette commission est lui-même l’accusé principal dans l’affaire. Ce qui signifie que le travail d’assainissement ne mènera à rien, tant que «le protecteur est lui-même le voleur», dit un employé de l’agence. 
 

Mohamed Taïbi
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie