Régions Est Actu Est
 

Échos de Bordj Bou Arréridj

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 29.07.17 | 12h00 Réagissez


- Le lycée Ali Madoui honore ses brillants lauréats

Plus de cinquante brillants élèves du lycée Ali Madoui, à Bordj, ont défilé allègrement devant l’assistance lors d’une cérémonie organisée en leur honneur le week-end dernier par l’Association des parents d’élèves. Soit 20 élèves de  1e AS, 17 de 2e AS et 13 nouveaux bacheliers. En marge de la cérémonie, nous nous sommes rapprochés de quelques heureux lauréats pour recueillir leurs impressions et leurs aspirations.

Aya a décroché le bac avec une moyenne de 14.84/20, série maths techniques, mais elle n’a pas encore fait son choix. Idem pour sa voisine Nada, avec une note de 13.34/20. Hadjer, elle, avec une moyenne de 14.36 a déjà opté pour l’Ecole normale supérieure. Un peu plus loin, côté garçons, Mohamed, avec 13.97, série maths techniques, désire intégrer l’Ecole d’architecture.

Ishak et Antar, avec, respectivement, 11.28/20 et 11.32/20, se contentent d’une formation de TSS. Rabah, lui, avec 10.83, compte carrément refaire le bac ou s’engager dans la Marine. Et comme cerise sur le gâteau, nous avons abordé Aya, toute heureuse avec sa meilleure note de 18.27/20, et Racim, également ne cachant pas sa joie avec 17.45/20, qui ont opté pour des études de médecine.

A noter que le taux de réussite au baccalauréat cette année est de 56.02 %. Et 17 candidats l’ont obtenu avec une note égale ou supérieure à 18/20. Pour le Brevet d’enseignement moyen, 583 candidats ont réussi à l’examen. 19.04/20 est la meilleure note, obtenue au collège des frères Azib à Mansoura. Et enfin, s’agissant de l’examen de passage en 6e, le taux de réussite est de 79.14 %.

- Le «nouveau» lycée a vieilli !

Bien qu’il soit âgé de 40 ans, le lycée Ali Madoui continue de porter toujours le qualificatif de «nouveau» par rapport à Saïd Zerrouki, le premier lycée à Bordj, ouvert quatre ans plus tôt. En effet, l’infrastructure nécessite une cure de jouvence. «C’est lamentable de voir dans une telle cité résidentielle un lycée dans un pareil état.

Il n’y a même pas un amphi ou une salle dignes de ce nom, pour donner une conférence, organiser une rencontre ou tout simplement accueillir des invités. Des murs dégradés, des tables et chaises entassées pêle-mêle. Non, cela ne correspond pas à une infrastructure qui a vu défiler  sa 38e promotion de postulants au baccalauréat, et donné des centaines de cadres», fait remarquer le président de l’association des parents d’élèves lors de la cérémonie en l’honneur des brillants lauréats.

- Le petit Abderrahim retrouvé sain et sauf

Moins de 24 heures après sa disparition, le petit Abderrahim, âgé de 6 ans, a été retrouvé sain et sauf. Le gamin, souffrant d’autisme, avait quitté le domicile familial au village d’Ouchanène, dans la daïra de Djaâfra, vers une destination inconnue et tarde à rentrer. Aussitôt, une alerte a été donnée par sa famille pour que tout le monde se mobilise.

Gendarmes, avec une faction cynotechnique, et citoyens, grands et petits, sont partis à la recherche du disparu en ratissant le village et ses alentours, connus pour leurs reliefs accidentés, avant de le retrouver recroquevillé près d’un buisson au bord d’un oued. Grande était la joie de la famille d’avoir retrouvé leur petit, mais aussi des gamins du village qui ont manifesté un immense élan de solidarité à l’égard de leur semblable.
 

M. Allouache
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie