Régions Est Actu Est
 

Aïn Beïda (Oum El Bouaghi)

Des promoteurs déconcertés

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 04.01.18 | 12h00 Réagissez

La situation des 8 entreprises chargées de la réalisation des 176 logements de type LSP et relevant du POS à Aïn Beïda aurait pu être régularisée si le responsable de l’Agence foncière de la wilaya apposait sa signature.

C’est ce que nous a indiqué l’un des promoteurs dudit programme. «Sans la signature de l’Agence foncière, nous ne pouvons pas nous considérer comme propriétaires de l’assiette de terrain sur laquelle sont construits les 176 logements dont les travaux ont débuté en 2011», nous rappelle-t-il. Mouad, puisque c’est de lui qu’il s’agit, nous apprend encore que l’acte en question est une pièce maîtresse  à même de faciliter la réalisation des permis de construction et par la suite de procéder à la VSP (vente sur plan) au profit des acquéreurs qui bénéficieront encore du don des 70 millions de la part de la CNL (Caisse nationale du logement). D’autre part, étant donné que le terrain est communal, les promoteurs n’ouvriront pas droit aux mêmes abattements comme pour le domanial à hauteur de 95%, mais moins, ce qui se répercute automatiquement sur le prix du logement. Pour l’heure, les travaux de construction ont dépassé le taux d’avancement de 70% et les 7 promoteurs (le huitième étant décédé) espèrent que les autorités accélèrent la procédure pour l’obtention de la fameuse signature et du coup, bénéficier des abattements des frais de réalisation. 

 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...