Régions Est Actu Est
 

Orfèvre, forgeron et tisserand

Des métiers en voie d’extinction à Bordj Bou Arréridj

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 01.08.17 | 12h00 Réagissez

 
	Les métiers artisanaux périclitent en raison de l’absence de perspectives commerciales
Les métiers artisanaux périclitent en raison de...

Le constat est désolant : les métiers artisanaux séculaires adoptés par nos ancêtres et qui faisaient la fierté de chaque région du pays sont, hélas, en voie d’extinction à court terme.

Et si rien n’est fait pour sauvegarder ce qu’il en reste, même les petites activités qui persistent ne tarderont pas à faire naufrage une à une. Si ces activités sont menacées d’extinction, c’est parce que les parents ne peuvent plus les transmettre à leurs enfants, lesquels refusent de reprendre le flambeau pour différentes raisons. Autrefois, la bijouterie artisanale fut une activité florissante et mercantile, qui tournait en flux tendu, surtout en période des fêtes où les bijoux en argent (bagues, bracelets, collier.s..) s’écoulaient comme des petits pains dans les régions berbérophones.

Aujourd’hui, il ne reste des orfèvres que quelques-uns qui parviennent, tant bien que mal, et en solo, à sauver ce patrimoine, presque uniques au monde, de l’univers des pacotilles. Omar était le seul orfèvre dans la région de Djaâfra. Heureusement qu’après sa mort, son fils a repris le flambeau en continuant à immortaliser le métier.

Le métier à tisser, la poterie d’argile, les outres de peaux de chèvre, la culture «bio» de la terre... des activités exercées par les aïeux ne sont de nos jours que de lointains souvenirs. Le forgeron, un autre artisan qui voit son métier partir avec la disparition des quadrupèdes et de certains outils (faucille, hache, pioche, charrue...) qui laissent place à la machine. Le coup n’est pas moins dur pour le maréchal-ferrant, qui, jadis, régnait en maître sur les places publiques des villages et des souks, en faisant patienter leurs clients avides de voir leurs montures «chaussées» de neuf pour toute une année, sous les yeux émerveillés des petits et des grands.

Ou encore le barbier qui attirait des foules autour de lui avec comme outils de travail un banc et... un rasoir en main. Certes, des actions ont été menées çà et là pour pérenniser certains métiers d’antan, mais faute de commercialisation, le projet est menacé de tomber à l’eau. A l’image de l’association caritative El Gheith, qui a créé depuis une dizaine d’années un atelier de métier à tisser à Guemmour, au sud de la wilaya, au profit des femmes au foyer. Mais au bout de trois ans d’activité, la boîte a dû mettre la clef sous le paillasson.

«Nous avons bataillé pour créer cet atelier spécialisé dans la fabrication des tapis, des burnous, des kachabias... subventionnés par l’ambassade du Canada en Algérie, ouvrant accès au travail à plusieurs femmes. Sauf que nous avions du mal à écouler, le produit, jugé onéreux, puisqu’il est fabriqué de laine teintée», nous dit Ismail Izarroukene, président de ladite association. A une époque, presque chaque bourgade disposait de son forgeron. L’activité était concentrée dans les régions montagneuses (Djaâfra, Colla, Theniet Ennasr, Zemmoura, Mansoura...). Aujourd’hui, il n’en reste que quelques-uns, et encore, qui font de la soudure et de la tôlerie, et occasionnellement de la forge.

Ce qui est louable, c’est que les directions de l’éducation et de la formation professionnelle ont élaboré conjointement une feuille de route conçue pour orienter les élèves issus des déperditions scolaires en leur offrant un éventail d’anciens métiers. La direction de la formation professionnelle se disait prête à ouvrir des centres de formation dans les régions reculées et octroyer des crédits allant jusqu’à un million de dinars aux apprentis désirant s’adonner à une de ces activités
ancestrales. 

M. Allouache
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...