Régions Est Actu Est
 

Ouled Driss (Souk Ahras)

Des mécanismes pour intensifier la cerisiculture

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 08.08.17 | 12h00 Réagissez

La Direction des services agricoles (DSA) entend mettre en place des mécanismes pour développer et intensifier la cerisiculture dans la commune de Ouled Driss (Souk Ahras), a indiqué à l’APS le directeur local du secteur, Abdelwahab Gheraïbia.

Un début de concrétisation de cet objectif est «palpable», avec le passage cette saison de la surface consacrée à cette arboriculture fruitière de 170 hectares à 201 hectares, a précisé le même responsable, soulignant l’entrée en phase d’exploitation du périmètre de concession El Melz, où plus de 1000 hectares devraient être réservés à cette culture dans les communes de Ouled Driss et Ouilène. La récolte des 170 hectares de vergers productifs a atteint cette saison 6700 quintaux avec un rendement moyen de 40 quintaux à l’hectare, a ajouté le DSA, qui a indiqué la disponibilité de ce fruit sur les marchés de la wilaya à des prix allant de 200 à 600 DA le kg en fonction de la qualité. Une première opération de distribution de concessions à 76 agriculteurs a été effectuée pour la création de vergers de cerisiers sur 382 hectares de ce périmètre de concession El Melz qui s’étend sur 1500 hectares, a encore détaillé ce responsable, qui a relevé que l’objectif est de faire de cette région «un pôle de cerisiculture». La stratégie de développement de cette arboriculture fruitière, a ajouté M. Gheraïbia, vise à terme, «à diriger ce fruit vers l’exportation et des efforts sont faits par la Chambre de l’agriculture et un bureau d’études étranger pour préparer le terrain dans cette perspective».

De son côté, le président de la Chambre de l’agriculture, Yazid Hambli, a indiqué qu’un expert étranger a été contacté à cet effet et des échantillons de produits agricoles de la wilaya ont été envoyés vers un laboratoire allemand en vue de l’obtention d’un certificat de conformité. Nombre d’investisseurs ont en outre manifesté leur intérêt pour placer les produits locaux sur le marché international, a-t-il assuré. Dans cette même perspective, un forage a été réalisé dans la région pour assurer l’irrigation de 350 hectares de vergers de cerisiers dans une première phase, a-t-on indiqué. Le chef de l’exécutif local, Abdelghani Filali, a invité dernièrement les bénéficiaires d’actes de concession à exploiter les terres pour cultiver des cerisiers et à se diriger vers l’Agence nationale de gestion du microcrédit (Angem) pour obtenir des crédits non rémunérés et à profiter de l’orientation technique assurée par l’Institut national de l’arboriculture fruitière de Skikda. Plusieurs cerisiculteurs de Souk Ahras ont participé à la 8e édition de la Fête de la cerise de Tizi Ouzou. Peu calorique, mais savoureuse, la cerise regorge d’antioxydants et de fibres, de sels minéraux et de vitamines et a des effets bénéfiques pour le système digestif et les problèmes cardio-vasculaires.

Abderrahmane Djafri
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie