Régions Centre Tipaza
 

Bendouda Malika. Docteur-chercheure, Présidente du bureau de l’AAEP de Tipasa

Penser librement et apprendre à respecter l’autre

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.04.18 | 12h00 Réagissez


Vous venez de créer un bureau de l’AAEP à Tipasa. Nous voulons connaître davantage votre Association ?

Depuis mon installation à Tipasa, j’ai décidé de créer un bureau de l’Association algérienne des études philosophiques pour travailler dans la wilaya de Tipasa en dehors de mon métier d’enseignante au Centre universitaire de Tipasa et à Alger, d’abord, et ensuite en ma qualité de chercheure, conférencière et de mes contributions dans les revues et les magazines.
 

Pourquoi cette création des ateliers en philosophie ?

Il s’agit en fait d’aider les gens à prendre la parole, à s’extérioriser pour exprimer sereinement leurs idées. Le public visé par l’organisation de ces ateliers c’est toutes les catégories de personnes, mais je reconnais que nous ciblons essentiellement les enfants, car ce sont eux l’avenir de l’Algérie.

Nous voulons aider les écoliers à construire une pensée, à mieux réfléchir, à avoir une pensée libre, à construire aussi, à se remettre en question, à avoir une bonne considération de soi, à avoir une bonne parole, car quand on parle les autres nous écoutent, donc il faut avoir une bonne estime de soi et une confiance en soi. Notre objectif c’est l’éducation civique chez le citoyen, en respectant la parole de l’autre, accepter la différence des opinions et les différences au sein de sa société. Il faut donc apprendre et expliquer le protocole qui s’articule sur les qualités du bon citoyen. Il doit vivre sans être contrarié avec ses compatriotes tout en se permettant d’exprimer sa pensée.
 

Avez-vous eu des contacts avec les établissements scolaires ?

Naturellement. Il y a parmi nous un inspecteur de l’éducation nationale qui travaille directement avec le ministère de l’Education nationale. Il y a aussi un grand projet des ateliers de formation des inspecteurs dans l’éducation civique, une formation à la citoyenneté. Ce programme prévu pour ces ateliers consiste à inculquer l’éducation civique chez les écoliers, notamment les cycles primaire et moyen.

Malgré nos contacts, nos actions prévues dans les établissements scolaires doivent faire l’objet d’autorisations officielles. Alors dans l’attente de ces autorisations, nous organisons des ateliers et nous communiquons dans les deux langues, l’arabe et le français.

Pour l’initiation lors des ateliers, nous avons libéré les élèves dans leurs interventions, tout en faisant attention à leurs langages, car nous voulons que les adultes de demain doivent commencer à bien parler et à bien s’exprimer, quel que soit leur langage. Nous œuvrons dans un cadre associatif.

Vous venez d’achever l’atelier de Tipasa. Quelle est votre appréciation ?

La conclusion avait été jugée bonne. Les personnes qui avaient participé aux séances de cet atelier avaient apprécié le travail. Il y a eu un échange culturel entre les animateurs français, tunisiens et algériens. Les élèves avaient appris comment prendre la parole pour exprimer leurs pensées durant les débats.

Des personnes pensent que vous vous êtes confinés seulement dans la philosophie ?

Non, pas du tout. Nous nous sommes confinés à appliquer le protocole de l’atelier. Les animateurs ne sont pas des philosophes. Notre démarche se limite à une expression de la pensée en toute liberté. Les participants sont des amoureux de la philosophie qui n’est pas une discipline, mais une démarche qui nous apprend la façon de penser par soi-même librement.

L’atelier nous permet de penser avec les autres. Nous comptons organiser d’autres ateliers à l’avenir ici à Tipasa, car le lieu s’y prête pour diverses raisons, notamment ses potentialités naturelles, archéologiques et historiques. Je suis optimiste, tout en souhaitant l’adhésion des écoliers et des gens amoureux de la philosophie.

M'hamed Houaoura
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...