Régions Centre Tipaza
 

Danièle Dupin. Ex-professeur de philosophie à Toulouse

La différence est une richesse, pour peu que nous soyons bienveillants et ouverts

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.04.18 | 12h00 Réagissez

Elle n’a pas trouvé les mots pour décrire la superbe journée passée à Tipasa au milieu des élèves au centre de la Munatec. «On se sent partager la même humanité, la même différence culturelle», nous avoue notre interlocutrice. Danièle Dupin est née à Chlef en 1940. Elle a décroché son baccalauréat à Tlemcen à l’âge de 18 ans. Juste après, elle devient institutrice à l’école de la Gare, à Tlemcen, en 1960.

Vous êtes arrivée à participer à l’ensemble des thèmes débattus lors de vos étapes en Algérie. Nous vous demandons de nous livrer votre analyse sur chaque thème abordé, nous commençons par Ghardaïa, ensuite Laghouat, Bou Saâda et enfin Tipasa ?

Nous avons un réseau actif depuis 2006. D’ailleurs je reviens en Algérie après mon séjour effectué en octobre 2017 sur invitation du ministère de l’Education nationale, dans le cadre de la coopération algéro-française. A Ghardaïa, c’est l’artisanat qui a dominé les débats.

Malgré les conflits profonds qui peuvent exister entre les communautés, nous avons trouvé des pistes découvertes par des gens de bonne volonté. Les potentialités de l’artisanat à Ghardaïa doivent être mises en valeur.

Les artisanes de Ghardaïa sont dans l’esprit d’entreprise, avec leurs techniques qui sont capables d’innover à partir des motifs traditionnels sur leurs produits, mais surtout qui répondent aux besoins des clients. A Laghouat, notre présence a coïncidé avec l’organisation du Festival de la poésie au féminin.

Grâce à notre correspondant, Kaddour Bouzidi, nous avons rencontré les poétesses locales qui défendent la cause féminine. Il y avait la pensée créative de l’art de la poésie. Les gens cultivés de cette ville nous ont appris des citations d’Alfred de Musset. Malgré leurs souffrances, nous avons vu comment ils arrivent à contourner toutes ces difficultés.

Nous avons gardé un optimisme fondamental à l’issue de nos rencontres dans cette ville. En Algérie, nous sommes dans l’interculturel, l’intergénérationnel.

La pensée logique, tel est le thème débattu à Bou Saâda. Des questions avaient été posées sur la créativité dans la résolution des problèmes et dans les arts plastiques. Le Musée Etienne Dinet avait abrité les rencontres caractérisées par le partage des sensibilités. La différence est une richesse, pour peu que nous soyons bienveillants et ouverts.

A Tipasa, c’est la première fois que nous participons à un atelier. Avec l’excellent réalisateur algérien, Biskri Djillali, nous travaillons sur des films pédagogiques. Notre idée consiste à respecter les croyances de chacun.

Les Algériens ont envie de rencontrer l’autre, même s’il pratique une autre religion. L’échange était très instructif pour tous les participants. Nous sommes optimistes. Nous souhaitons renouer nos missions. Sachez que nous n’avons pas de subventions pour nos déplacements ici en Algérie ou ailleurs dans les autres pays.

Avez-vous d’autres projets après votre départ d’Algérie ?

Le Maroc est notre prochain programme. Nous serons à Casablanca et à Marrakech. A Casablanca, nos amis marocains nous demandent d’organiser un week-end sur la résolution des conflits, parce qu’en même temps nous travaillons sur la réflexion philosophique, comment peut-on trouver une solution non violente pour arrêter le développement de la violence à l’école.

J’avais déjà travaillé sur ce thème à Alger dans le cadre de la mission de l’OCCE (Office central de coopération à l’école). A Marrakech, nous allons travailler avec un ami qui connaît très bien la période andalouse, l’âge d’or de l’islam.  

M'hamed Houaoura
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...