Régions Centre Blida
 

Éducation à Blida : Le Cnapeste entame sa troisième semaine de grève

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.12.17 | 12h00 Réagissez

 
	Sit-in des enseignants grévistes
Sit-in des enseignants grévistes

Les protestataires exigent  l’amélioration de leurs conditions de travail et surtout le départ pur et simple de
la directrice de l’Académie.

Plusieurs élèves ne passeront pas les compositions du premier trimestre dans la wilaya de Blida. Et pour cause, les enseignants grévistes ne comptent pas arrêter leur mouvement de protestation jusqu’à la satisfaction de leurs revendications. Le mouvement en est à sa troisième semaine. Ce sont surtout les établissements du secondaire qui sont les plus touchés, à l’instar de certains lycée de Ouled Yaïch et de Bouinan, où le taux de suivi frôle les 100%. Lundi dernier, un sit-in d’enseignants affiliés au Cnapeste a eu lieu devant le siège de la wilaya.

Les protestataires exigent l’amélioration de leurs conditions de travail et surtout le départ pur et simple de la directrice de l’Académie. Ils étaient environ une centaine d’enseignants à y prendre part. «La directrice de l’éducation est contre le dialogue, et ce, depuis son installation à Blida en 2014. Elle ne reçoit même pas les travailleurs du secteur, la direction est hermétiquement impénétrable.

Un grave dépassement émanant d’une administration publique !», dénonce M. Bendiab, du Cnapeste. Et de poursuivre : «Elle a soi-disant réservé une demi-journée à la réception des enseignants, soit les mardis-après-midi. Mais la plupart de ces derniers retournent bredouilles faute de temps, puisque la tranche horaire dédiée à la réception est courte, alors que le nombre de ceux qui présentent des requêtes est très nombreux.

Il est inconcevable de réserver moins de trois heures par semaine à près de 20 000 travailleurs.» Notre interlocuteur accuse la directrice «de non-respect des décisions de la commission paritaire. Bref, c’est une ambiance policière qui règne à l’Académie au lieu d’une ambiance professionnelle. Nous continuons la grève jusqu’à la satisfaction de nos revendications», a-t-il insisté. Pour le représentant du Cnapeste à Blida, le taux de suivi de la grève dépasse les 74% pour les lycées, les 32 % pour les collèges et 10% pour les écoles primaires.

Une délégation des protestataires a été reçue par le P/APW de Blida, alors que la direction de l’éducation a déposé plainte contre les grévistes et a eu recours aux ponctions sur les salaires. «Les compositions du premier trimestre dans certains lycées et collèges ne vont pas avoir lieu. Ce sera sans doute une première à Blida depuis l’indépendance.

Une chose est sûre, c’est la directrice de l’éducation qui est responsable de l’envenimation de cette situation», conclut le représentant du Cnapeste à Blida. Pour sa part, et comme d’habitude, la directrice de l’Académie était injoignable pour avoir son son cloche ! Pendant ce temps-là, les parents d’élèves restent inquiets pour le sort de leurs enfants…
 

Mohamed Benzerga
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie