Régions Centre Blida
 

Chebli (Blida) : Problème d’eau dans une région qui n’en manque pas !

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.12.17 | 12h00 Réagissez


Depuis le 3 décembre, l’eau manque à Chebli (wilaya de Blida). «Dehors (lors des dernières intempéries), l’eau de pluie inonde la chaussée et provoque des désagréments aux piétons, et dans les maisons, les robinets ne coulent plus qu’un jour sur deux, et pendant deux heures seulement», nous résume la situation ce citoyen rencontré au niveau de l’agence ADE (Algérienne des eaux) de Chebli (qui relève du centre de Bouinan, de l’unité de Blida et qui est rattachée à la région d’Alger).

En effet, et durant tout le mois de décembre, cette agence procède à un rationnement en eau pour faire face à un problème causé par une pompe tombée en panne. Le service production de l’ADE a envoyé un agent pour démonter la pompe défectueuse, mais il n’a, à ce jour, ni remonté la pompe réparée, ni remplacé l’ancienne par une autre en état de marche.

Les habitants de Chebli vivent un véritable calvaire. Ce problème les préoccupe sérieusement. Ils ont droit à deux heures seulement de ce liquide vital, une fois toutes les vingt-quatre heures. Certains attestent que la situation s’est nettement améliorée cette semaine à Chebli. Toutefois, les appréhensions sont toujours là à cause du manque de communication de l’ADE.

Il faut dire que les deux autres pompes n’arrivent pas à remplir continuellement le château d’eau qui alimente la commune. Normalement, une entreprise qui gère tout le réseau de la wilaya doit avoir des pompes de secours prêtes pour le montage. Et le comble est que cette entreprise ne daigne même pas avertir ses abonnés sur les coupures et leurs causes.

En 2014, la commune a vécu un problème similaire (voir El Watan du 22/9/2014). Les services de l’ADE nous ont informés de la construction «prochaine», à la cité Bounâas, d’un château d’eau d’une capacité de 500 m3 qui alimentera en eau potable la cité en question et renforcera une partie du centre-ville, et nous a fait part du besoin de leurs services d’un équipement (un transformateur et une armoire de commandes).

Trois ans plus tard, (aujourd’hui donc), nous entendons les mêmes attentes : le château d’eau n’a pas vu le jour et l’équipement n’est toujours pas arrivé ! Nous savons, par contre, que Chebli se situe sur l’une des nappes phréatiques les plus importantes de la wilaya de Blida. Chebli sert, depuis plusieurs années, de pourvoyeur en eau potable pour certaines communes limitrophes. Pour conclure, cette remarque de notre interlocuteur rencontré au niveau de l’ADE et qui nous paraît tout à fait pertinente : «Plus l’eau se fait rare dans nos robinets, plus la facture de l’ADE est salée !»
 

Mohammed Rahmani
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...