Régions Centre Blida
 

Chebli (Blida) : Les 100 logements LSP battent tous les records !

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 06.01.18 | 12h00 Réagissez

 
	La cité des 100 Logements de Chebli
La cité des 100 Logements de Chebli

Les 100 logements LSP de Chebli. Début du projet en 2010, en 2018, plus de sept ans après, les travaux ne sont pas encore terminés et les bénéficiaires attendent toujours.

«Le promoteur de ce projet peut entrer de plain-pied dans le Guinness. Il a pris en otages les acquéreurs de cette cité pendant toute cette durée, sous…la responsabilité de trois walis qui se sont succédé à la tête de la wilaya de Blida», nous résume, excédé, Mounsi Hakim, le porte-parole des 100 acquéreurs des logements LSP «presque achevés», depuis des années.

Contrairement à ce qu’on a l’habitude d’entendre dans ces cas, sur le plan financier, le promoteur de ce projet a empoché, selon les déclarations des bénéficiaires, la totalité des apports, que ce soit de la part des acquéreurs, de celle de la CNL (Caisse nationale du logement) ou de celle du FNPOS (Fonds national de péréquation des œuvres sociales).

Dans le contrat VSP (Vente sur plan), il est stipulé qu’il devait remettre les clés le 3/11/2013. Ce délai n’étant pas respecté, le promoteur s’est engagé à honorer ses engagements au plus tard le 31/12/2015. A ce jour, le projet traîne encore, les logements sont sans électricité, ni gaz ni VRD. Une trentaine de bénéficiaires ont accepté de loger dans ces conditions, les autres refusent cet état de fait. Le 3/7/2017 : réunion au niveau du ministère de l’Habitat, en présence de Lakehal Yacine, directeur du logement, Sellami Mohamed, directeur du fonds de garantie, Belayat, directeur général de la CNL, Moulay Slimane, promoteur du projet Djebbar, Abdelaziz Benmeridja, directeur du logement de Blida et Mounsi Hakim, représentant des acquéreurs, le promoteur s’est engagé à livrer les logements en question avec toutes les commodités le 31/8/2017.

Il n’a pas honoré sa promesse. Une fois encore, une délégation s’est déplacée à Alger, le 25 décembre 2017, jour de réception au ministère, dans l’espoir de présenter ses doléances à Lakehal Yacine et revenir avec une décision de la part de ce responsable qui mettra fin à cette situation regrettable. «Nous n’avons pas été reçus, pourtant, c’était un jour de réception ! On nous a fait comprendre que notre problème ne pourrait être résolu qu’au niveau de notre wilaya, c’est-à-dire à Blida. Mais c’est à Blida que le problème est bloqué ! C’est à Blida que les responsables, pour une raison que nous ignorons, ne bougent pas le petit doigt, malgré toutes nos démarches.

C’est Blida qui a permis à ce promoteur de faire durer notre calvaire pendant plus de sept ans, impunément», s’interroge le représentant des bénéficiaires des 100 logements LSP de Chebli. Si la solution à ce problème réside vraiment à Blida, comme le laissent entendre les services de ce haut responsable au ministère de l’Habitat, pourquoi donc les autorités locales concernées n’obligent-elles pas ce promoteur à honorer son contrat et à permettre à ces citoyens de prendre possession de leurs biens qu’ils ont payés dans leur totalité depuis des années ?             

Mohammed Rahmani
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie