Régions Centre Blida
 

Bouinan : Quand la protection civile entre dans la mosquée

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.06.17 | 12h00 Réagissez

L’unité de la Protection civile de la daïra de Bouinan, dans le cadre de la campagne de sensibilisation contre les accidents de la route, domestiques, en forêt ou à la plage, s’est invitée, ce mercredi, dans… la mosquée El Forqane, de Chebli, en présence de son jeune imam. Une première.

Les fidèles étaient à la fois étonnés par cette «intrusion» et agréablement surpris par cette initiative qui «répondait aux préceptes de l’islam». La Protection civile a entamé, il y a quelque temps, une série de stages (gratuits), s’étalant chacun sur trois semaines, à raison de deux heures par jour, pour former des «secouristes volontaires de proximité», une initiative qui a intéressé les jeunes et les moins jeunes, «l’occasion de se sentir utile sur les lieux de l’accident», nous confie un jeune qui a déjà été formé et qui arbore, pour l’occasion, son gilet de secouriste volontaire. Le caporal Abdelkrim Mebarki a donné une conférence de vulgarisation portant sur les accidents de la route, les accidents domestiques, ceux qui peuvent survenir en pleine forêt ou à la plage. Il a donné des statistiques effarantes sur le nombre d’accidents survenus pendant la première semaine de Ramadhan.

Ses assistants, des jeunes de la région ayant reçu la formation de secouristes volontaires de proximité, ont simulé des cas graves des suites d’accidents de la circulation, de noyades, de crises épileptiques ou de feux de forêt. Ils ont expliqué, en joignant le geste à la parole (du formateur), comment se comporter dans de telles situations. Des consignes ont été prodiguées au public pour aider à diminuer le nombre d’accidents de la circulation (éviter l’excès de vitesse, respecter le code de la route), pour éviter les feux de forêt (cette dernière étant «le poumon de la ville», le citoyen est tenu de la préserver), pour prévenir les cas de noyade qui se multiplient en cette période estivale. Le public n’était malheureusement pas nombreux, pourtant la conférence a eu lieu tout juste après la prière de l’Asr, a apprécié l’initiative et la performance de l’orateur. Les prochaines interventions de vulgarisation auront lieu, dans les mosquées de la daïra, des quartiers de Mellaha, Amroussa et Bouinan. Une initiative à encourager et à louer. Quand la rue refuse d’entendre raison et que la route continue de faucher des vies humaines, il ne reste que la mosquée pour atteindre les  «possibles chauffards» et les «victimes potentielles».Un grand bravo à la Protection civile pour le travail de proximité qu’elle entreprend avec succès.

Mohammed Rahmani
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...