Régions Centre Blida
 

Blida : La gestion du maire d’El Affroun pointée du doigt

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 15.10.17 | 12h00 Réagissez

En 2012, début du mandat des élus communaux, El Affroun était à l’apogée de son aisance financière.

Toutes les potentialités étaient réunies pour relancer son développement à grande échelle, afin qu’elle devienne un pôle d’excellence du savoir (grâce à son université) et un carrefour économique, vu sa position stratégique, puisqu’elle demeure la porte ouest de la Mitidja et un carrefour situé entre trois wilayas. Mais El Affroun n’est pas tombée entre de bonnes mains, et ce, même si elle a bénéficié de plusieurs projets et de sommes colossales pour son développement.

Au terme de sa tournée dans cette localité, lundi dernier, le wali, Mostefa Layadhi, a constaté la dure réalité qu’endurent les habitants de cette ville, qui se noie sous de nombreux problèmes de retard de développement. La présentation de la fiche technique de la commune parle d’elle-même, et en chiffres sur les 1015 milliards de dinars seulement, 8,55% ont été consommés pour la réalisation de 45 projets, tous programmes confondus.

Pour pallier ces insuffisances constatées, le wali n’a pas caché sa colère à cause de la lenteur dans la cadence de développement enregistrée, les lacunes et le laisser- aller flagrant. Il a donné d’ailleurs des instructions fermes et des orientations pour mettre un terme à ce comportement indigne pénalisant toute une pollution et promet que «dorénavant, tous les avancements des projets seront affichés à l’entrée de mairie afin que les citoyens sachent et suivent de près ce que leur commune réalise». Une foule s’est formée autour du wali pour dénoncer les retards et anomalies des projets en cours, notamment les routes, les trottoirs, les réseaux d’eaux pluviales et le transport scolaire. «Le mandat est presque terminé et nous sommes à la veille des élections municipales. Faites le bon choix des futurs élus pour votre bien-être et pour qu’El Affroun retrouve sa place rayonnante», a répondu le wali. A la fin, un citoyen voulait savoir si le wali «va prendre des mesures à l’encontre de ces responsables qui ont failli dans leur mission». L’avenir nous le dira.

Brahim B.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie