Régions Centre Blida
 

Blida : Détournements au CET

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 20.06.17 | 12h00 Réagissez

Une affaire de détournement de deniers publics est étouffée à l’Etablissement de gestion des centres d’enfouissement technique de Blida (CET).

En effet, cet établissement a fait la commande, il y a plus de trois ans, d’un bull spécifique, dont la vitre est protégée par un grillage, contenant une lame spécial déchet avec grillage, ainsi que d’autres accessoires destinés à la protection de l’engin. Cela a été convenu lors de la signature du marché après un appel à concurrence, et dont le coût a été arrêté à 36 millions de dinars. Mais l’engin reçu (après le changement du directeur qui a établi la commande) s’avère finalement ordinaire et manque de plusieurs accessoires mentionnés lors de la signature du marché.

Du coup, il y a un écart entre le montant engagé et le prix réel du bulldozer acquis. La question qui se pose : où est partie la différence (on parle d’environ 10 millions de dinars, qui auraient été détournés). Y a-t-il eu une complicité avec le fournisseur ? La wilaya de Blida réagira-t-elle pour connaître la vraie destinée de son argent? Pour rappel, la gestion des CET à Blida manque de transparence ces dernières années…Le CET de Soumaâ est devenu une décharge à ciel ouvert et ne répond plus aux normes d’un centre d’enfouissement technique.

Il y a risque d’éboulement, au moment où les liquides dangereux (lixiviats) polluent l’environnement et touchent même un oued situé pas loin des lieux ainsi que les vergers agricoles environnants. «Il y a eu même un grave dépassement lors de la réception du deuxième casier du CET en question. Officiellement, il devait contenir 5000 m3 de déchets, alors que sa capacité réelle est 2000 m3.

Il est déjà saturé et le Grand Blida n’a pas où mettre ses déchets», dénonce un spécialiste en environnement. Avant de conclure : «La question qui se pose aussi : les autorités concernées avaient engagé un montant pour la réalisation d’un casier de 5000 m3 et non pas de 2000 m3, où est passé la différence du montant ?»

M. B.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie