Régions Centre Alger
 

Tronçon routier : Points lumineux absents

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.10.17 | 12h00 Réagissez

L’éclairage public reste défaillant sur certains tronçons de la capitale.

Malgré l’effort méritoire mené par l’Epic de la wilaya chargée des opérations, en l’occurrence l’Etablissement public de réalisation et de maintenance de l’éclairage public d’Alger (ERMA), l’éclairage est toujours absent dans certains endroits du centre et de la périphérie de la capitale.

Les conséquences de la situation fâcheuse sur la population, piétons comme automobilistes, sont importantes : des agressions et des vols sont signalés, etc. La population n’a cessé, surtout dans les quartiers isolés, de réclamer la prise en charge des opérations d’installation, ou quand le réseau existe, de réhabilitation des points lumineux.

Depuis 2004, l’ERMA, chargée du réseau, connaît une forte croissance, comme l’indique son site : l’établissement de la wilaya, dont le siège est situé sur la RN63, à Bourouba, a acquis la maîtrise de l’exploitation et de la maintenance du réseau éclairage public, lit-on sur son site. Certifié ISO 9001 version 2008 depuis juin 2010, l’Epic, qui a obtenu la qualification professionnelle catégorie  6 interministérielle, gère 165 584 points lumineux sur 57 communes et autoroutes.

Saci Kheireddine
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...