Régions Centre Alger
 

24 heures

Sûreté de wilaya d’Alger : Plusieurs affaires durant ces derniers jours

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 09.07.17 | 12h00 Réagissez

Selon des communiqués émanant de la cellule de communication de la DGSN, deux affaires ont été élucidées et plusieurs personnes ont été interpellées.

D’après le premier communiqué qui est parvenu, la sûreté de wilaya d’Alger, représentée par l’unité de Rouiba, s’est démarquée en arrivant à interpeller une bande de malfaiteurs organisée, spécialisée dans le vol des maisons. D’après les informations communiquées, la bande qui a été interpellée aurait volé un domicile, lui dérobant pas moins de 290 millions de centimes, cachés à l’intérieur d’un coffre-fort. L’information est parvenue au niveau de l’unité de Rouiba, après que le propriétaire du domicile eut déposé plainte, rapportant qu’on lui a dérobé, en plus des dinars, des euros, des bijoux, ainsi que les documents de son activité professionnelle.

Ce dernier a également présenté un film enregistré par les caméras de surveillance installées à l’intérieur du domicile. Après reconnaissance faciale des deux protagonistes, le procureur de la République a ordonné leur arrestation. 18 mois de prison ferme ont été requis. La seconde affaire est également liée au trafic d’argent. Selon le communiqué, l’unité compétente de Draria a interpellé le gérant d’un magasin d’informatique, qui imprimait des faux billets de  2000DA.

L’affaire a été prise en charge après qu’une information fiable est parvenue au niveau l’unité, précise le communiqué. Après une visite inattendue au niveau du magasin, les policiers ont découvert 499 billets prêts pour impression. Le communiqué indique que le travail était si bien fait qu’il était presque impossible de faire la différence entre les vrais et les faux billets. L’interpellé est en détention provisoire.

La dernière information parvenue est en rapport avec la finale de la coupe entre le CRB et l’Entente de Sétif. Pas moins de 172 personnes ont été interpellées pour détention et consommation de stupéfiants, vol, port d’armes blanches, vente de billets, bagarre en pleine rue et état d’ivresse. Le travail revient, selon le communiqué, à l’Entente, entre le bureau en charge des caméras, les unités au sol et aux hélicoptères qui survolaient la zone.  

R. L.
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...