Régions Centre Alger
 

Sitôt arrivé, sitôt reparti : Où sont les bus de l’ETUSA à Khraïcia ?

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 26.07.17 | 12h00 Réagissez

L’arrivée des bus orange du transporteur d’étudiants par l’Entreprise de transport urbain et suburbain d’Alger dans la commune de Khraïcia, qui compte maintenant des milliers d’habitants supplémentaires, grâce aux nouvelles cités réalisées, semble à présent un vague souvenir qui s’est rapidement éteint.

En effet, une habitante rapporte que l’exploitation d’une ligne par l’Etusa sonnait enfin la fin des transporteurs privés qui n’hésitent pas à faire la loi dans la commune. Les habitants des nouvelles cités qui doivent chaque jour rejoindre le centre-ville, les lieux de travail, les écoles et les administrations sont maintenant de nouveau sous la coupe d’un transporteur privé qui impose une forme de dictature en ne respectant pas les arrêts, en imposant des tarifs aléatoires chez des gens ne connaissant pas les lieux.

Une habitante rapporte que l’arrivée de l’Etusa semblait être une solution définitive à tous les problèmes de transports. «Les bus de l’Etusa ne s’arrêtent pas avant minuit, ce qui est une aubaine, et prennent leur service dès 5h du matin, ce qui nous ravit également. Mais on ne comprend pas pourquoi le transporteur public a quitté les lieux», se demande notre interlocutrice. Par ailleurs,  le président du comité de quartier s’était entretenu avec des responsables de l’Etusa pour ouvrir des lignes qui aideraient grandement les habitants, mais en ce moment, les bus ont décidé de partir ailleurs.
 

R. Larbi
 
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie