Régions Centre Alger
 

Place des martyrs : Des vendeurs anarchiques à côté de la station de métro

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 10.05.18 | 12h00 Réagissez

A peine quelques jours sont passés depuis l’inauguration de l’extension de la ligne du métro vers la place des Martyrs, que les commerçants informels ont repris leurs places habituelles.

Délogés par les services de police avant l’inauguration de cette infrastructure de transport public par le président de la République, les vendeurs à la sauvette et les amateurs de dellala ont fini par se réapproprier les lieux. Ce qui était impensable, il y a quelques jours, en raison des grands renforts de police, mobilisés à proximité des bouches du métro.

Certes, dans la journée, ces vendeurs sont quasiment absents, mais leur présence devient perceptible à partir de 16 heures, notamment les week-ends. Ces commerçants, qui installent leurs marchandises à même le sol, ne semblent pas découragés par l’interdiction des autorités de toute activité illégale depuis l’ouverture des lieux. Une interdiction qui n’a pas trop duré et l’on craint, désormais, un relâchement, qui sera synonyme de retour de l’anarchie.

Sahat Chouhada n’a pas bénéficié que du métro, mais aussi de travaux de réhabilitation de sa mythique place, avec jet d’eau, espaces verts, bancs et autres travaux de remise en état des constructions limitrophes. La saleté, la décrépitude, l’anarchie généralisée ont, depuis, laissé place à un espace propre et moderne.

Et le grand enjeu est de savoir combien de temps la place des Martyrs restera belle, avant qu’elle ne soit à nouveau gagnée par ses vieux démons. Il est à préciser que le gros du commerce informel, longeant le marché couvert de Zoudj Ayoun et la mosquée Ketchoua, a été éradiqué. Mais le retour des vendeurs anarchiques, même en fin de journée, ne pourrait être qu’un prélude à l’envahissement des lieux.

Faut-il rappeler que de nombreux marchés informels déjà éradiqués dans de nombreux quartiers de la capitale sont revenus ces derniers temps. Et la place des Martyrs risque de ne pas faire exception.
 

Djamel G.
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...